Harmonisation des labels cosmétiques à l’échelle européenne

Voici « COSMOS standard », le nouveau label européen qui apparaitra sur les étiquettes de nos cosmétiques afin de mieux nous orienter dans nos achats bio et naturels.


C’est le fruit de neuf ans de travaux menés par les six organismes européens du secteur suivants :

  • BDIH (Allemagne)
  • Cosmébio & Ecocert (France)
  • BioForum (Belgique)
  • ICEA (Italie)
  • Soil Association (Royaume-unis)

Il ne remplacera pas les labels nationaux existants (70 actuellement sur le marché) mais sera visible dorénavant à leur côté.

Ce nouveau label vous donnera de plus amples informations sur le caractère organique des 25 000 produits de beauté bio mis en vente et fabriqués actuellement par 1 400 sociétés cosmétiques.

La certification Cosmos se déclinera en deux niveaux suivant le degré de naturalité et le pourcentage d’ingrédients issus de l’agriculture biologique présents dans le produit fini. On retrouvera ainsi l’appellation « Cosmos Organic » pour les produits composés d’ingrédients d’origine biologique et « Cosmos Natural » pour les produits naturels.

Pour plus de précisions, une certification dite « Organic » certifiera d’un produit constitué d’au moins 95 % d’agro-ingrédients physiquement transformés, 20 % du produit fini devant être issu de l’Agriculture Biologique (sauf pour certains produits comme les shampooings ou les gels-douches ou ceux composés d’au moins 80 % d’ingrédients d’origine minérale pour lesquels la barre reste à 10 %).

La certification « Natural » n’aura, quant à elle, aucune exigence requise en terme de pourcentage minimum d’ingrédients Bio.

Les cosmétiques concernés ne contiendront ni produit de synthèse (parfums, colorants), ni organisme génétiquement modifié (OGM). Par ailleurs, aucun produit ainsi labellisé ne devra avoir fait l’objet de test sur des animaux. Les emballages, recyclables ou biodégradables pour autant que possible, devront enfin être conçus pour diminuer au maximum les sources de pollution.

Les cahiers des charges s’affinent encore aujourd’hui mais la création d’un label unique et international n’a pas encore la force d’exister. Les différences de point de vue et le combat économique ne permet pas encore d’avoir un produit 100% bio sur toute la chaîne de production, des matières premières jusqu’aux emballages, et ceci de manière harmonieuse au niveau mondial…

Advertisements

2 réponses à “Harmonisation des labels cosmétiques à l’échelle européenne

  1. Merci pour cet article fort intéressant et bien documenté. Je cherchais des infos dans le domaine des labels bio en matière de cosmétique et vous m’avez beaucoup aidé car certains tels Soil Association m’étaient complètement inconnus.

  2. Pingback: Fairy Days : 3 jours de mode éthique dans le Marais | envi2bio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s