Ginko : Le premier-né des éco-quartiers bordelais

Vivre en ville sans bruit et densité

En phase avec les recommandations du Grenelle Environnement, voici Ginko, le premier né des éco-quartiers bordelais, un projet 100% écologique.

Situé au Nord de Bordeaux, sur la Berge du Lac, l’éco-quartier Ginko offrira, dès 2012, un habitat durable conciliant proximité urbaine et cadre de vie d’exception.

A moins de 15 min du centre ville en tramway, ce projet est idéal pour ceux et celles qui souhaitent réduire leur impact écologique au quotidien.

 En voici une brève description d’après le site internet descriptif du projet.

Logements durables

  • Le quartier Ginko est conçu pour que la responsabilité environnementale soit aussi une source de bien-être, de confort et de qualité de vie.

  • Le quartier est constitué d’une offre plurielle de logements : immeubles ou maisons individuelles. La conception des maisons, les parkings semi enterrés, créent un artifice architectural : les voitures en stationnement sont invisibles de la rue. Les espaces naturels du quartier, essentiellement composés de plantes rustiques, nécessitent peu d’eau et d’entretien. Les eaux pluviales sont récupérées soit dans des noues avant d’être rejetées dans le lac, soit stockées dans les sous sol pour l’arrosage des jardins. Chaque maison ainsi que chaque appartement fait l’objet d’une demande de labellisation BBC / THPE.

  • Les logements offrent des surfaces au-dessus des moyennes que l’on trouve couramment sur le marché bordelais. Reconnaissables à leurs toitures végétalisées, ils sont dotés d’une isolation thermique renforcée et d’une orientation optimale – l’agencement des volumes mise sur l’ensoleillement, les vues, l’ouverture sur le paysage. Cette technique permet d’obtenir une réduction des besoins et des factures énergétiques. Le chauffage central du quartier est assuré par un réseau de chaleur collectif alimenté à 100% par des énergies renouvelables (80% de biomasse bois et 20% de biomasse végétale) issus de l’économie locale. Des panneaux solaires thermiques et photovoltaïques alimentent une partie de l’eau chaude sanitaire, ou produisent de l’électricité. Chaque logement est équipé pour une maitrise individuelle des charges.

  • Plus de 90 % des logements seront labelisés Bâtiments Basse Consommation* (BBC) dès 2012, et l’ensemble du programme est conçu selon une démarche de très haute performance environnementale (THPE). Cela se traduit par des choix innovants en termes de chauffage, d’électricité, d’isolation… A terme, l’ensemble des bâtiments seront construits selon les normes environnementales les plus exigeantes devançant ainsi les réglementations en vigueur.

Une architecture bioclimatique

A Ginko, chauffage et rafraîchissement de l’air tirent le meilleur parti du rayonnement solaire et de la circulation naturelle de l’air pour proposer des logements sains. Tout ce qu’il y a de plus naturel… et économique.


Le réseau central à chauffage collectif

  • Son mode de fonctionnement avec 100 % d’énergies renouvelables biomasse (biomasse bois 80 %, huile végétale de récupération 20 %) est inédit en France. Il est géré par un partenaire privé et permet une maitrise individuelle des factures.

L’énergie solaire

  • Sur certains bâtiments, la présence de panneaux solaires thermiques sert à fournir une partie de l’eau chaude sanitaire. Alors que l’énergie produite par les panneaux solaires photovoltaïques procure un revenu à la collectivité.

La gestion de l’eau

  • Sur l’ensemble du site de Bordeaux, les eaux pluviales sont récupérées en sous-sol, puis utilisées pour l’arrosage des espaces verts collectifs. Ces derniers sont d’ailleurs composés de plantes rustiques nécessitant peu d’entretien et d’eau. Une partie des eaux pluviales est récupérée, traitée puis rejetée dans le lac.

Les infrastructures publiques

  • 2 groupes scolaires
  • 1 maison de la danse, 1 espace multisports, 1 maison polyvalente.
  • 28 000 m2 de commerces sur une promenade piétonne en bord de canal.
  • 25 000 m2 de bureaux et services.
  • 6 km d’aménagement cyclable et 1 km de chemins verts, un parc de 4,5 hectares, trois canaux d’agrément.
  • 1 station de tramway à moins de 300 m de chaque logement et à un quart d’heure seulement de l’hypercentre de Bordeaux.
Advertisements

5 réponses à “Ginko : Le premier-né des éco-quartiers bordelais

  1. La mobilité douce est à l’honneur dans ce projet ! Le choix des modes de transports dits doux, comme la marche à pied ou le vélo, permet de réduire les nuisances sonores et la pollution locale, mais comment imaginez-vous les éco-quartiers du futur ? Faut-il supprimer complètement les places de parking pour dissuader les habitants de prendre la voiture individuelle ? Proposer des voitures écologiques en libre service ?

    Comment imaginez-vous l’éco-quartier de demain ?

    http://ecomobilite.tv/forums/topic/dessine-moi-eco-quartier

  2. Pingback: Vidailhan : l’éco quartier du grand Toulouse se chauffe aux énergies renouvelables | envi2bio

  3. Pingback: Ginko : le 1er éco-quartier de Bordeaux, dans la ZAC des Berges du Lac

  4. Je te le pique ? Je mets le lien pour que les gens aillent direct sur votre site ? là aussi il faut prévenir surtout qd ça concerne l’urbanisme!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s