R2B2 : cuisiner sans électricité c’est possible !

Créé par un étudiant designer allemand Christoph Thetard, le  R2B2 est un ensemble d’appareils de cuisine  (mélangeur à main, moulin à café, robot culinaire) s’adaptant sur ​​un appareil en bois contenant un mécanisme d’entraînement à pédales.

Le bloc de cuisine a pour but de supprimer la nécessité de l’électricité lors de la préparation des aliments : c’est le concept de « conduite de remplacement ».

« L’énergie régénératrice semble être la solution pour les problèmes d’approvisionnement énergétiques . Le problème actuel est la production de déchets électriques et la perte de ressources. Ainsi le but de ce projet n’était pas de faire des appareils électriques plus durable, mais d’éviter  la consommation électrique. » selon Christoph Thetard.

 Plus d’images à la suite de l’article…

Lire la suite

Publicités

Des économies d’électricité en un clic avec ECOBUTTON

Généralement, les gens n’aiment pas éteindre leurs ordinateurs en raison du temps qu’il faut souvent pour redémarrer. Mais ce laps de temps, plus ou moins long, a des conséquences sur la facture d’électricité et l’environnement.

Voici une solution simple et rapide puisqu’il suffit de cliquer, le coupe veille d’ordinateur: ecobutton ™.

Lire la suite

L’état américain met la main à la poche pour la plus grande centrale solaire du monde en Californie.

 Un prêt conditionnel de 2,1 milliards de $ serait donné par le ministère américain de l’Energie afin de financer en partie la centrale solaire de Blythe en Californie.

Cette centrale à pour but de devenir la plus grande centrale solaire à travers le monde.

Après le durcissement de sa loi sur les énergies renouvelables, Jerry Brown, gouverneur de Californie a déclaré que « la Californie est le leader national de l’énergie propre, et notre grand État est prêt à devenir le leader mondial dans la production d’énergie renouvelable ».

  Lire la suite

La surpêche menace de disparition 43 espèces en Méditerranée

L’Union mondiale pour la nature  (UICN) a publié le 18 Avril une étude indiquant la possible disparition de plus de 40 espèces de poissons méditerranéennes au cours des prochaines années en raison de la surpêche.

Selon son rapport dans le cadre de sa liste rouge des espèces menacées,  l’UICN estime que plus de 8 % des 519 espèces et sous-espèces de poissons marins indigènes étudiés ont été classées dans les catégories menacées [en danger critique, en danger ou vulnérable].

Parmi les 15 espèces les plus menacées « en danger critique », 14 sont des requins et des raies.

  Lire la suite