EcoArt: des photos de diatomées dans votre salon

Ces photographies de diatomées,  algues microscopiques unicellulaires , sont l’œuvre de l’artiste Faye Darling en collaboration avec l’océanographe Paul Hargreaves.

Les clichés ont été réalisés par le scientifique grâce à un microscope électronique pouvant  produire des images en trois dimensions avec une extrême précision puis ils ont été colorisés numériquement par l’artiste.

Leur objectif ? « Attirer le spectateur dans un monde bien peu connu et pourtant surprenant »

 Il existerait entre 5 000 et 10 000 espèces de diatomées différentes. De nombreux tableaux en perspective !

La suite en images …

Lire la suite

Publicités

Amazonie : quand le prix de l’or nuit à l’environnement

Record historique pour l’once d’or cette semaine : 1 500 $ !

L’augmentation du prix de l’or (multiplication des prix par 5 en 10 ans) a un impact majeur sur la déforestation  en Amazonie.

Cette hausse aurait multiplié par 6 le déboisement engendré par l’orpaillage.

L’extraction de l’or pose non seulement le problème de la déforestation mais également celui de la dégradation des écosystèmes.

Entre 2003 et 2009, ce sont 7.000 hectares de forêt qui ont été sacrifiés au profit de l’extraction de minerais en Amazonie. Quant au mercure, utilisé pour l’extraction de l’or, il est directement rejeté dans la nature polluant les cours d’eau et contaminant la faune et la flore.

Lire la suite

Floraison, après 17 ans, d’une des plus grandes fleurs du monde

Evènement rare, dans la nuit du vendredi 22  au samedi 23 avril, l’arum titan ou « pénis de titan« , l’une des plus grandes fleurs du monde (2,74 mètres) a enfin éclos après 17 ans d’attente, en Suisse, au jardin botanique de Bâle. Sa floraison peut se produire seulement 3 fois en 40 ans de vie et dure seulement 72 heures.

Lire la suite

Installation obligatoire d’une puce pour les serpents des charmeurs en Inde

Afin de contrôler de plus près les effectifs et l’état de santé des serpents utilisés par les fameux charmeurs indiens, les autorités de New Delhi ont décidé d’obliger ces derniers à installer des puces d’identification sous la peau des reptiles en guise de tatouages a déclaré à l’AFP Deepak Shukla, le chef du département de la Forêt au sein du gouvernement local de New Delhi.

Lire la suite