Le Biodôme de Montréal (Québec, Canada)

Le Biodôme de Montréal est un musée « vivant » situé, depuis 1992, dans l’ancien Vélodrome de Montréal qui avait été construit pour les Jeux olympiques d’été de 1976 de Montréal.

Combinaison surprenante d’un zoo, d’un aquarium et d’un jardin botanique à la fois, le Biodôme se démarque de toute structure scientifique en ayant réussi le pari de recréer les quatre climats et écosystèmes (végétation, espèces animales, luminosité, température, humidité, saisons,…)  des Amériques sous un même toit.

C’est environ 750 espèces végétales et 230 espèces animales qui interagissent entre elles, une vraie collection vivante!

Quatre écosystèmes regroupés sous un même toit

Au Biodôme, on peut, situation peu commune et marquante, traverser les saisons en suivant un parcours de 500 mètres et se retrouver plonger, en quelques instants, dans quatre grands différents écosystèmes typiques tels que :

  • La forêt amazonienne (2 600 m²);
  • La forêt laurentienne, c’est-à-dire la forêt mixte québécoise (1 518 m²);
  • Le Golfe du Saint-Laurent (1 620 m²);
  • Le Pôle Nord et le Pôle Sud (617 m²).

La forêt tropicale humide amazonienne

Dans la forêt tropicale humide du Biodôme, l’air est chaud à longueur d’année, la température variant de 25 à 28°C le jour, à 21 ou 22°C la nuit. Le taux d’humidité relative, d’au moins 70%, correspond à celui de la période la moins pluvieuse de l’année sous le climat tropical. Un éclairage artificiel assure un éclairement quotidien équivalent à celui du Costa Rica.

La forêt Laurentienne (Erablière des Laurentides)

Des milieux terrestres et aquatiques se succèdent, évoquant ceux que l’on pourrait observer en descendant une montagne dans le parc de la Mauricie: érablière à bouleau jaune, lac et ruisseau de montagne, terrain inondé par un barrage de castor, tremblaie à bouleau blanc, marécage, sapinière à bouleau jaune… Les rochers portent des traces qui témoignent du passage des glaciers qui recouvraient presque tout le Québec il y a 10 000 ans.

Le Golfe du St-Laurent

Le sentier longe une place sous-marine, d’où l’on observe les centaines de poissons habitant un bassin de 2,5 millions de litres d’«eau de mer»; une plage sablonneuse, fréquentée par des sarcelles; un littoral rocheux balayé par la vague, au fond duquel vivent des invertébrés; et des parois rocheuses escarpées, où nichent des oiseaux marins. Le granite recrée des paysages façonnés par les glaces et des millions de gels et dégels successifs. L’air ambiant du golfe du Saint-Laurent du Biodôme est gardé à une température nettement plus clémente que celle du milieu naturel: en été, 17°C le jour et 15°C la nuit; en hiver, 15°C.

Le Pôle Nord (Côtes du Labrador)

La zone subarctique représentée est une côte rocheuse (schiste) du Labrador, aux falaises escarpées.Relativement stable, la température est maintenue entre 12ºC et 15ºC. L’écosystème est habité par quelque 60 alcidés (les « vrais » pingouins), parmi lesquels des macareux moine et des guillemots.

Le Pôle Sud (îles subantarctiques)

Le paysage évoque le rivage d’une île volcanique située entre la pointe de l’Amérique du Sud et la péninsule antarctique. La formation rocheuse dominante est le basalte. Le climat est relativement stable, la température se situe entre 2ºC et 5ºC. Tous les oiseaux appartiennent aux sphéniscidés, la famille des manchots (faussement appelés «pingouins»). Quatre espèces peuvent être observées, dont le manchot royal.
Tout est mis en oeuvre pour faciliter la compréhension des visiteurs à l’aide d’un grand nombre d’outils pédagogiques tels que des fascicules de reconnaissance des espèces, des panneaux d’interprétations disposés tout le long du parcours, des audioguides mis à disposition et des animateurs vêtus de la tenue d’explorateur toujours prêts à répondre à vos questions.
De plus, à la fin du parcours, des expositions temporaires sont souvent proposées aux visiteurs ainsi qu’une grande salle appelée « Naturalia » où les enfants peuvent jouer les explorateurs grâce à des dizaines d’ateliers en libre découverte ou encadrée par des animateurs, si besoin est.
Cette gigantesque machinerie qu’est le Biodôme regroupe 150 employés exerçant 50 métiers différents. Tous œuvrent au bon fonctionnement non stop de cette structure scientifique des plus étonnantes actuellement : Soigneurs, horticulteurs, biologistes,scientifiques, un vétérinaire, personnel du marketing et de la communication, charpentiers…

Près de 950 000 visiteurs viennent, chaque année, visiter le Biodôme.

A quand votre tour ?


Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s