52 gestes pour agir en faveur de la biodiversité

La biodiversité est un des grands enjeux environnementaux auquel notre Terre doit faire face en ce début de XXIème siècle.

Chaque fin de semaine, nous vous proposerons, désormais, 4 gestes à réaliser seul ou à plusieurs. Vous découvrirez ou redécouvrirez, ainsi, des conseils amusants, créatifs ou éducatifs pour vous donnez envie d’agir toujours plus pour sauvegarder la biodiversité, des gestes souvent très simples qui suffisent à protéger efficacement les richesses de la nature.

Alors en famille, à la maison ou au bureau, c’est à vous de jouer !

Geste 1 : Je soutiens les associations de protection de la nature.

Ces associations ont pour objectif principal d’enrayer la dégradation de la biodiversité et, le cas échéant, de conserver ou de reconstituer l’équilibre des différents biotopes protégés (forêts, rivières, étangs, parcs, jardins urbains…), le tout en adéquation avec les activités humaines. Leurs actions ? Suivi d’espèces, constitution et gestion de réserves naturelles, restauration de milieux rares, organisation de conférences, balades de découverte de la nature, journées de sensibilisation, actions ciblées (comme les opérations de sauvetage des crapauds)… Pour les soutenir, devenez membre, faites des dons, achetez leurs publications et produits, participez bénévolement à leurs chantiers nature…

Geste 2 : Je ne dérange pas les animaux lors de mes promenades.

En hiver, peut-être plus encore qu’en toute autre saison, il faut éviter à tout prix de déranger les animaux lorsque vous vous promenez dans la nature. Si vous les délogez de leur abri, si vous les surprenez quand ils essaient de trouver un peu de nourriture ou si vous les réveillez alors qu’ils hibernent, ils risquent de dépenser leur peu de réserves à fuir ou à se cacher… et cela pourrait leur être fatal ! Alors surtout, restez sur les chemins, faites le moins de bruit possible et observez de loin les quelques animaux qui, comme vous, prennent un peu l’air…

Geste 3 : Je m’abonne à un panier bio.

Par des techniques de productions douces, la culture d’espèces indigènes et l’abandon d’engrais et pesticides chimiques, l’agriculture biologique évite l’épuisement des sols, limite la pollution des nappes phréatiques et respecte les auxiliaires des cultures (abeilles, vers de terre…) et les écosystèmes alentour. En outre, bien souvent, elle met en valeur des variétés locales oubliées, choisies pour leurs qualités gustatives ou nutritionnelles : topinambours, blés anciens, pommes exquises… S’abonner à un panier bio, c’est adhérer à une philosophie d’écologue globale. Assurez-vous que les fruits et légumes soient de production locale et saisonnière (peu de conservation, peu de transports) et que l’emballage soit réduit au minimum.

Geste 4 : Je favorise la biodiversité sur mon lieu de travail.

Vous (ré)-aménagez des infrastructures ? Veillez à les intégrer au mieux dans la nature environnante (prévoyez des points de passage pour les animaux, laissez la faune et la flore coloniser les bassins d’orage…). Maintenez ou développez autant que possible les arbres, haies diversifiées, étangs, friches…

Pour le bâtiment, la finition et le mobilier, optez pour des matériaux et produits écologiques, naturels, durables, recyclables et, si possible, d’origine locale. Limitez la consommation d’énergie non renouvelable et la production de déchets… Vous réduirez ainsi l’empreinte écologique de votre entreprise tout en améliorant le cadre de travail, votre image de marque et la valeur marchande du site !

2010 : Année internationale de la biodiversité

Acteur  mondial de l’énergie et de l’environnement, GDF SUEZ s’est engagé à répondre à ces enjeux. C’est pourquoi, à l’occasion de l’Année internationale de la Biodiversité, le Groupe s’est associé à l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique et au SPF belge Santé publique, Sécurité de la chaîne alimentaire et Environnement, pour l’édition de « 52 gestes pour la biodiversité ». (Source :  www.jedonnevieamaplanete.be)

D’après la version originale publiée en 2009 sous le titre « 366 gestes pour la biodiversité », ces 52 gestes ont été sélectionnés par la Commission Européenne pour sa campagne « On est tous dans le même bateau », et diffusés lors de la 10ème conférence des Parties à la Convention sur la Diversité Biologique à Nagoya.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s