Une sécheresse qui n’en finit plus : 28 départements français touchés ce lundi 16 mai 2011

C’est une sécheresse qui n’en finit plus. En ce début de nouvelle semaine, la restriction de l’usage de l’eau s’étend une nouvelle fois sur le territoire français. C’est désormais 28 départements qui sont touchés par cette forte sécheresse, dont 20 par des mesures très fortes, selon la carte diffusée lundi matin par le ministère de l’Ecologie.

Voir la carte ci-dessous

Parmi les 28 départements concernés par au moins un arrêté préfectoral, six sont au niveau 1 (mesures limitées), deux au niveau 2 (mesures fortes) et vingt au niveau 3 (mesures très fortes).

Ces vingt départements les plus touchés sont : Charente, Charente-Maritime, Dordogne, Doubs, Eure, Gers, Indre, Jura, Lot, Maine-et-Loire, Nièvre, Oise, Rhône, Haute-Saône, Seine-et-Marne, Deux-Sèvres, Vendée, Vienne, Territoire de Belfort et Val-de-Marne.

Les départements au niveau 2 sont : Loire-Atlantique et Tarn.

Ceux au niveau 1 sont : Ardèche, Cher, Isère, Lot-et-Garonne, Savoie et Somme.

Par ailleurs, les départements de la Loire et de l’Ille-et-Vilaine sont en vigilance mais ne font pas l’objet d’un arrêté à cette date.

  

(Source : ministère de l’Ecologie)

Face à cette situation préoccupante pour les agriculteurs en première ligne, la ministre de l’Environnement Nathalie Kosciusko-Morizet réunit ce lundi 16 mai un comité constitué de plusieurs experts.

Cette réunion vise à dresser un bilan de l’inquiétante situation, pour tenter de limiter au mieux ses impacts. Elle va également permettre la mise en place de mesures préventives qualifiées d’ores et déjà de « très fortes » pour vingt départements, certaines parties du territoire pourrait même subir une restriction totale de l’usage de l’eau.

Et ces mesures préventives ne font que commencer. Le ministère souligne en effet que « les météorologistes prévoient pour les deux semaines à venir un temps sec et chaud, voire très chaud » avant de prévenir que « la pluviométrie des prochaines semaines sera déterminante afin de décider des mesures à adopter pour chaque secteur concerné« .

Le comité va devoir finaliser en juin son plan de lutte contre la sécheresse. Il devrait viser l’amélioration de la récupération des eaux de pluie, la rénovation des réseaux hydrauliques, ou encore l’utilisation d’eaux usées pour l’agriculture qui représente actuellement 49 % de l’eau consommée en France.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s