L’avion solaire « Solar Impulse » : premier vol international sans carburant réussi

Défi technique gagné pour les deux pilotes, Bertrand Piccard et André Borschberg, qui ont réalisé  le premier vol international du « Solar impulse », un avion sans carburant ni émissions polluantes. Parti de l’aérodrome de Payerne (Suisse) ce vendredi 13 mai 2011, l’avion a atterri sans encombre, 12 heures et 59 minutes plus tard et 500 km plus loin, à l’aéroport international de Bruxelles (Belgique).

Elaboré depuis 2003, cet avion monoplace, d’une envergure de 64 mètres (comme un Airbus A340) pour 1,6 tonne (comme une berline automobile), à propulsion électrique, est alimenté uniquement par l’énergie solaire (12.000 cellules photovoltaïques alimentant quatre moteurs électriques d’une puissance de 10 chevaux chacun).

« J’ai capté plus d’énergie que je n’en ai utilisé« , a dit André Borshberg, le pilote de l’avion solaire en sortant de l’appareil.

« J’ai volé avec la puissance d’un scooter« , a ajouté le pilote, souriant malgré ses treize heures de vol et acclamé par une centaine de personnes dont le prince Philippe, héritier du trône de Belgique, grand amateur d’aéronautisme et pilote lui-même, qui a suivi la longue descente de Solar Impulse à bord d’un hélicoptère.

« Avec ce vol, nous voudrions encourager les décideurs politiques à adopter des politiques énergétiques plus ambitieuses », avait dit à l’AFP, juste avant l’atterrissage, Bertrand Piccard.

L’engin était déjà entré dans l’histoire en juillet 2010 en effectuant un premier vol de 24 heures sans interruption.

Les deux inventeurs se tournent déjà vers l’avenir avec le projet ambitieux de construire un deuxième prototype solaire, plus puissant et ayant vocation à réaliser un tour du monde en cinq étapes en 2013 ou 2014. Il ne faut, cependant, pas tirer trop vite de plan sur la comète, s’empresse de mettre au clair Bertrant Piccard. Le projet n’est pas censé aboutir à des applications commerciales dans l’aviation. « si c’est fou de dire (qu’un vol commercial) est possible (avec un avion solaire), ce serait idiot de dire que c’est impossible« , a-t-il tout de même tempéré.

C’est un bel horizon vert clair qui s’étend désormais devant le Solar impulse nous promettant, à coup sûr, bien d’autres prouesses techniques…

A très vite pour de nouvelles aventures !

Advertisements

4 réponses à “L’avion solaire « Solar Impulse » : premier vol international sans carburant réussi

  1. Pingback: Solar Impulse 2 : l’avion s’est envolé pour un tour du monde sans carburant ! | envi2bio

  2. Pingback: Solar Impulse : l’avion s’est envolé pour un tour du monde sans carburant ! | envi2bio

  3. Pingback: Air France essaie le biocarburant | envi2bio

  4. Pingback: Salon du Bourget 2011 : les biocarburants et Solar Impluse à l’honneur | envi2bio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s