52 gestes pour agir en faveur de la biodiversité

Chaque fin de semaine, nous vous proposons 4 gestes à réaliser seul ou à plusieurs. Vous découvrirez ou redécouvrirez, ainsi, des conseils amusants, créatifs ou éducatifs pour vous donnez envie d’agir toujours plus pour sauvegarder la biodiversité, des gestes souvent très simples qui suffisent à protéger efficacement les richesses de la nature.

Geste 9 : J’accueille la faune locale sous mon toit.

Vous construisez ou rénovez ? Pensez à intégrer des abris pour la faune locale.Renseignez-vous sur les espèces susceptibles de nicher chez vous : lesquelles seriez-vous prêt à accueillir ?

Puis, faites les aménagements nécessaires : forez des trous dans un mur épais et dégagez des interstices (pour certaines abeilles solitaires), percez des entrées dans des parpaings (pour les chauves-souris), prévoyez des accès au grenier par l’extérieur (pour les rapaces et chauves-souris), installez des nichoirs sous le toit et les balcons…

Mettez toutes les chances de votre côté : ayez un jardin le plus diversifié possible, vos invités y trouveront facilement à manger, et bannissez les produits chimiques (pesticides et engrais, peintures, détergents…).

 Geste 10 : Je me méfie du « greenwashing ».

Certaines entreprises, les constructeurs automobiles notamment, n’hésitent pas à vanter les vertus « écologiques » de produits qui ne le sont absolument pas. D’autres ont besoin de « reverdir » leur image car leurs activités sont fort polluantes ou dommageables à la biodiversité (production de gaz à effet de serre, défrichement d’un terrain pour construire une extension, utilisation des eaux de rivière pour refroidir la machinerie…).

Ne vous laissez pas avoir par leurs campagnes de publicité trop vertes pour être vraies. Dénoncez-les au besoin. Et militez auprès de ces firmes pour qu’elles diminuent réellement leur impact négatif sur la planète, notamment en faisant appel à des éco-conseillers.

 

Geste 11 : J’utilise des produits ménagers non polluants.

Même  après le passage en station d’épuration, l’eau rejetée dans les rivières contient une grande part des phosphates, solvants, agents tensioactifs et autres produits chimiques présents dans les détergents actuels. Ces composants, souvent très polluants, peuvent avoir des répercussions graves sur la biodiversité- les milieux aquatiques en particulier- et sur notre santé !

Que faire ? Optez pour des détergents écologiques labellisés ou, mieux, utilisez du savon de Marseille en copeaux pour lessive, du savon noir pour le nettoyage des sols, du vinaigre chaud pour le détartrage, du bicarbonate de soude (avec ou sans vinaigre) pour récurer sans rayer les casseroles, lavabos… Et surtout, évitez le surdosage. Au contraire, ayez plutôt la main légère !

Geste 12 : Je me promène en respectant la nature.

Quand vous vous baladez dans la nature, soyez discret : faites le moins de bruit possible et, si vous voulez observer des animaux sauvages, évitez de porter des couleurs vives et de vous asperger de parfum.

Restez toujours sur les sentiers : vous risquez moins de déranger les animaux ou d’écraser les plantes, mousses, champignons…

Si vous emmenez votre chien, tenez-le en laisse ou veillez à ce qu’il ne quitte pas le sentier. Assurez-vous aussi qu’il n’aboie pas ou il fera fuir tous les animaux du coin (d’ailleurs, si vous espérez en apercevoir, mieux vaut laisser votre fidèle compagnon à la maison !).

Enfin, ne jetez aucun déchet dans la nature et ne ramassez ou ne cueillez que ce qui peut l’être.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s