Changement climatique : émissions record de CO2 en 2010

Selon l’AIE, l’Agence internationale de l’énergie, oeuvrant pour la production d’une énergie propre, sûre et accessible, les émissions de CO2 ont atteint leur plus haut niveau historique en 2010 (30,6 gigatonnes ) dépassant de 5% leur précédent record enregistré en 2007.

Lors du sommet de Cancun de 2010 un objectif d’une hausse des températures globales ne dépassant pas 2°C a été fixé. C’est pourquoi ces nouvelles données « constituent un revers sérieux pour nos espoirs de limiter la hausse de la température dans le monde à 2°C « , estime le chef économiste de l’AIE, Fatih Birol.

Pour respecter cet objectif, les émissions de CO2 du secteur de l’énergie ne doivent pas dépasser 32 gigatonnes en 2020. Or 80% des émissions du secteur de l’énergie prévues pour 2020 déjà acquises car provenant de centrales énergétiques cours de construction ou déjà existantes.

« Ces dernières estimations sont un nouveau signal d’alarme »,  » à moins que des décisions décisives ne soient prises très rapidement, cela deviendra extrêmement difficile de respecter l’objectif de Cancun. » estime ainsi Fatih Birol, Il y aurait même 50% de possibilité que l’augmentation de la température dépasse 4 degrés C° vers 2100 !

Le GIEC Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat a proposé différents scénarii possibles sur les émissions de GES Gaz à Effet de Serre dans les années à venir permettant ainsi d’évaluer les conséquences directes sur l’élévation globale des températures sur la planète.

 
4 scenarii (A1, A2, B1 et B2) étudiant différentes voies de développement et émissions de GES en fonction de facteurs démographiques, économiques et technologiques.
Hypothèses :
A1 : croissance économique mondiale très rapide, pic de la population mondiale (milieu du siècle) et adoption rapide de nouvelles technologies plus efficaces
Avec différentes orientations du point de vue des sources d’énergie
–        A1F1 forte composante fossile
–        A1T non fossile
–        A1B équilibrant les sources
B1 : mêmes caractéristiques démographiques que A1, mais avec une évolution plus rapide des structures économiques vers une économie de services et d’information.
B2 : niveaux intermédiaires de croissances démographique et économique, privilégiant l’action locale pour assurer une durabilité économique, sociale et environnementale.
A2 : monde très hétérogène caractérisé par une forte croissance démographique, un faible développement économique et de lents progrès technologiques.
 
Aucun scénario ne s’est vu affecter un niveau de probabilité. 
 

Espérons que cet avertissement soit entendu par les 190 pays reprenant le 6 juin prochain à Bonn les négociations sur le changement climatique   afin de préparer le grand rendez-vous de Durban (Afrique du Sud) en fin d’année.

Advertisements

3 réponses à “Changement climatique : émissions record de CO2 en 2010

  1. Pingback: Changements climatiques: Bizarre? Vous avez dit bizarre? | envi2bio

  2. Pingback: Changement climatique : NKM présente un plan national d’adaptation, une 1ere Européenne | envi2bio

  3. Pingback: Australie : instauration d’une taxe carbone | envi2bio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s