Barrage de Belo Monte en Amazonie : le combat perdu du chef indien Raoni

L’Ibama, l’Institut brésilien de l’environnement et des ressources naturelles, a donné son approbation pour la construction du barrage hydroélectrique de Belo Monte sur le fleuve Xingu et traversant les Etats du Mato Grosse et du Par en Amazonie.

Les 20 ans de controverses, de combat judiciaire et de mobilisation d’association de protection de l’environnement , de célébrités comme James Cameron ou Sigourney Weaver (voir vidéo en fin d’article) mais surtout du chef Raoni de la tribu indienne Kayapos , n’auront pas suffit à sauver cet écosystème.

Ce barrage pour un cout de 9 millions d’euros, deviendra en 2015, le 3eme plus grand barrage hydroélectrique au monde (11.233 MégaWatts), derrière celui des Trois Gorges en Chine (18.000 MW)  et celui d’Itaipu (14.000 MW), à la frontière entre le Brésil et le Paraguay.

Le barrage produira 10% de l’énergie électrique du Brésil et alimentera en électricité 23 millions de familles. La construction du barrage est défendue par une partie de la population locale espérant bénéficier des 18.000 emplois directs et 80.000 indirects générés par le projet.

Pourquoi la construction de ce barrage s’annonce t’elle comme une catastrophe écologique ?

Cet édifice va inonder une zone de 500 mètres carrés sur les berges du Xingu, détruisant l’habitat de nombreuses espèces animales et végétales et obligeant le déplacement de 16 000 personnes (population indigène pour la plupart) selon des chiffres officiels. Les opposants au projet, soulignent que 9 millions d’hectares de forêt seront affectés. Le barrage détournera plus de 80% des eaux du Xingu ayant ainsi un impact majeur sur le stock de poissons et les forêts de la rivière.

Sigourney Weaver prête sa voix dans cette vidéo contre le projet:

L’Etat du Para dit étudier en ce moment toutes les solutions juridiques pour tenter, à nouveau, de bloquer la construction du barrage. A suivre de près …

A lire également sur envi2bio: Barrage de Belo Monte: une construction suspendue?

Publicités

3 réponses à “Barrage de Belo Monte en Amazonie : le combat perdu du chef indien Raoni

  1. Pingback: Chanson écolo du dimanche: "Noces à Grenelle" d’Abd Al Malik | envi2bio

  2. Pingback: Barrage de Belo Monte : une construction suspendue par la justice brésilienne | envi2bio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s