52 gestes pour agir en faveur de la biodiversité

Chaque fin de semaine, nous vous proposons 4 gestes à réaliser seul ou à plusieurs. Vous découvrirez ou redécouvrirez, ainsi, des conseils amusants, créatifs ou éducatifs pour vous donnez envie d’agir toujours plus pour sauvegarder la biodiversité, des gestes souvent très simples qui suffisent à protéger efficacement les richesses de la nature.

Geste 17 : Je passe mes vacances dans un éco-hôtel.

Il existe aujourd’hui de nombreux écolabels – dont le label écologique européen – pour les hôtels, campings, gîtes et chambres d’hôtes.

Leurs critères d’attribution ?

La localisation et l’architecture de l’établissement (dans le respect de la nature environnante), les matériaux de construction (écologiques, durables, renouvelables, recyclables…), la consommation limitée d’eau et d’énergie non renouvelable, la production réduite des déchets et leur gestion…

Leur intérêt ?

Les tenanciers mettent l’accent sur la protection de la biodiversité au travers de loisirs respectueux de la nature, de la découverte des produits du terroir et des cultures locales…

Pour en savoir plus : http://www.ecolabel-tourism.eu

Geste 18 : Je réduis ma consommation d’eau potable.

L’eau est indispensable à l’équilibre de la planète et de ses occupants, animaux comme végétaux. Il y en a assez pour tous mais, malheureusement, elle est mal répartie et souvent mal gérée. Dans nos régions, il suffit d’ouvrir le robinet pour avoir de l’eau potable. Du coup, nous l’utilisons pour tout, y compris parfois pour laver la voiture ! Pour économiser l’eau potable, vous pouvez notamment arroser les plantes avec l’eau de pluie, plutôt en fin de journée (pour éviter l’évaporation), et récupérer les eaux grises (eau de vaisselle, du bain, de la douche) pour l’alimentation de la chasse d’eau, le nettoyage des sols… et même, après filtration, pour l’arrosage.

Geste 19 : J’incite ma commune à jardiner bio.

Certaines communes font désormais des efforts dans la plantation et la gestion des bords de routes et parterres pour promouvoir la biodiversité. Si ce n’est pas encore le cas dans la vôtre, suggérez au service compétent ces quelques principes faciles à appliquer : ne planter que des espèces locales (pour les fleurs, les vivaces demandent moins de travail que les annuelles), remplacer les pesticides et engrais chimiques par leurs équivalents biologiques, utiliser les paillis et plantes couvre-sol pour limiter l’apparition de plantes indésirables et diminuer les arrosages, composter les déchets végétaux et employer le compost obtenu pour nourrir les sols dès l’automne, pratiquer le fauchage tardif en préservant quelques zones refuges…

Geste 20 : Je participe à la journée de la biodiversité.

Proclamé « Journée Internationale de la Biodiversité » par les Nations Unies, le 22 mai est l’occasion de sensibiliser le grand public et le monde politique à la biodiversité, son état, ses enjeux, ses menaces et sa sauvegarde. Chaque année, un thème différent est mis en avant : la biodiversité et l’agriculture en 2008, les espèces exotiques invasives en 2009, la biodiversité et le développement en 2010, la biodiversité et les forêts en 2011… Célébrez cette journée en participant aux activités (expositions, conférences…) prévues pour l’occasion. Ou organisez vous-même un pique-nique bio, une promenade de découverte de la faune et de la flore locales, un concert de musique verte…

Pour en savoir plus : http://www.cbd.int/idb

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s