USA : des centrales nucléaires menacées par les risques naturels

Un incendie et des inondations menacent 3 centrales américaines : celle de Los Alamos abritant des centres de recherche et un site de stockage de plutonium a résisté aux flammes, celles de Fort Calhoun et Cooper suite à la crue du fleuve Missouri .

Selon les autorités chacune des centrales « fonctionnent en toute sécurité ».

Des flammes ont brièvement pénétrée, lundi, à l’intérieur de la limite sud-ouest du site de Los Alamos, dans le nord du Nouveau-Mexique, avant d’être éteintes par les pompiers.

Cependant les flammes n’auraient pas atteints les bâtiments assurant la sécurité de la centrale nucléaire.
Les autorités annoncent aussi que les zones les plus dangereuses du site ne sont pas menacée, déclarant que «L’installation est très bien protégée contre tout type de menace relative aux feux de forêt».

Malgré la crue du fleuve Missouri, due aux fontes estivales des neiges des Rocheuses ainsi qu’à de fortes précipitations, les opérateurs de la centrale assurent que le réacteur est au sec. Ils ont cependant déclaré “un évènement inhabituel”, le plus bas degré du classement des accidents nucléaire   établi par le NRC (United States Nuclear Regulatory Commission), la Commission américaine de régulation nucléaire.

Les 2 centrales sont à l’arrêt mais toujours approvisionnées en électricité entretenant le refroidissement des combustibles (c’est ce qui a manqué lors de la catastrophe de Fukushima). La montée du niveau des eaux du Missouri reste une menace.

En Floride et en Louisiane, les opérations de plusieurs centrales sont à l’arrêt en prévision d’ouragans. Le président de la NRC, Gregory B. Jaczko, a d’ailleurs déclaré : « si l’accident de Fukushima nous aura bien appris quelque chose, c’est l’importance de gestion des risques naturels ».

Publicités

2 réponses à “USA : des centrales nucléaires menacées par les risques naturels

  1. Pingback: Première visite des journalistes sur la centrale nucléaire de Fukushima | envi2bio

  2. Pingback: Casques verts de l’ONU : pour désamorcer les conflits dus au changement climatique | envi2bio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s