Hamza : un fleuve souterrain découvert sous l’Amazone

Découvert par des scientifiques brésiliens de l’Observatoire national le 25 Aout dernier, Hamza, un fleuve jusqu’à présent inconnu, situé à 4 000 mètres sous terre, coule sous l’Amazone, d’ouest en est.

Selon ces chercheurs « la région amazonienne possède 2 systèmes d’écoulement d’eau : le drainage fluvial à la surface qui forme l’Amazone et le flux des eaux souterraines à travers des couches sédimentaires profondes qui forme le fleuve Hamza « .

Mais le magazine Sciences et Avenir aurait fourni récemment de nouveaux éléments remettant en question cette découverte et estimant qu’il s’agirait plus d’un écoulement d’eau. Lire la suite

Publicités

Ouragan Irène : le premier bilan

L’ouragan Irène, tempête tropicale apparue le 20 Aout dernier, a touché et causé nombre de dommages dans plusieurs pays : Etats Unis, Haïti, Antilles, Canada.

Le bilan est pour le moment de 48 morts dont 32 aux États – Unis.

De forts dégâts, estimés entre5 et 7 milliards de dollars pour les États-Unis, ont été recensés dans les pays touchés mais les mesures préventives suite aux alertes cycloniques, engendrant le déplacement de centaines de milliers de personnes, ont sans doute permis d’épargner de nombreuses vies.

Irène s’en est allée le 29 Aout …

Lire la suite

Application mobile : « Clés de forêt » pour reconnaître les arbres qui vous entourent

N’est-il pas frustrant de s’arrêter devant un arbre en forêt et de se demander de quelle espèce il pourrait bien s’agir ?

Avec l’application pour iphone et Android « Clés de forêt », vous profiterez de vos balades en forêt d’une toute autre manière. Proposée par l’Office nationale des forêts, le ministère de l’Ecologie et du Développement durable, et la Fondation Good Planet, cette application, gratuite et accessible sans connexion, vous permettra de reconnaître en quelques clics l’espèce devant vous.   Lire la suite

L’inquiétante prolifération des méduses

Connaissez-vous bien les cnidaires et leurs effets ?

Ces formes libres plus connues sous le terme méduses sont généralement des prédateurs qui paralysent leurs proies grâce à leurs cnidocytes.  Pouvant atteindre actuellement presque trois mètres de diamètre, avec des filaments de dix-huit mètres (c’est le cas pour la méduse Cynaea capillata), elles sont apparues sur Terre bien avant les dinosaures, il y a environ 650 millions d’années pendant l’Ediacarien. Elles sont presque toutes marines, seules de rares espèces vivent en eau douce, (env. 1 %). Lire la suite

Purificateur d’air domestique par Mathieu Lehanneur et David Edwards

Nous vous présentions, il y a quelques temps de cela, une gamme d’éléments destinés à optimiser la consommation d’énergie au sein des foyers nommée Efficient Home et crée par le designer Français Mathieu Lehanneur. (Voir article précédent en cliquant ici).

Voilà, aujourd’hui, une autre de ses trouvailles, en collaboration avec David Edwards, professeur de l’Université d’Harvard. Nous vous présentons Andrea, le purificateur d’air domestique. Andrea utilise le pouvoir naturel d’absorption de certaines plantes pour régénérer l’air de la maison ou du bureau, avec en plus un design très tendance.  Lire la suite

Les 10 bâtiments les plus écologiques au monde

La construction de bâtiments dits « verts » tient une place primordiale dans la politique environnementale de nos jours.  La recherche de la  neutralité carbone en essayant de vivre de la manière la plus écologique qu’il soit est une bonne chose, mais vivre, en plus, au sein de bâtiments « verts » est encore mieux.

Voici dix bâtiments répartis dans le monde, construits ou prévus, représentant les prémices de changements orientés vers la durabilité.

1. Bank of America, New York

Ceci est probablement le bâtiment le plus écologique dans le monde aujourd’hui.  Lire la suite

Les dauphins Irrawaddy du Mékong sont sérieusement menacés d’extinction

La population de dauphins Irrawaddy du Mékong en Asie, est sérieusement menacée de disparition. Selon le WWF (Fonds mondial pour la nature), il ne resterait en tout et pour tout que 85 individus de l’espèce (dont le nom scientifique est Orcaella brevirostris), ceux-ci évoluant dans le fleuve Mékong, entre le Laos et le Cambodge, dans une fraction de 190 kilomètres.

En cause ? Les filets de pêche, et les méthodes illégales de pêche qui impliquent notamment des explosions, du poison et l’utilisation de l’électricité.  Lire la suite