Algues vertes : Nathalie Kosciusko-Morizet ordonne la fermeture des plages en Bretagne

Une fermeture envisagée pour éviter tout drame humain

C’est sans surprise que l’on a appris hier par la ministre de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet,  la fermeture de toutes les plages de Bretagne sur lesquelles les algues vertes ne peuvent être ramassées toutes les 24 heures.

«C’est une exigence que j’ai réaffirmée de manière très stricte après avoir reçu les analyses» réalisées sur les cadavres de sangliers retrouvés en juillet dans l’estuaire du Gouessant, dans les Côtes-d’Armor, a déclaré la ministre. Ces analyses confirment, en effet, la culpabilité des algues vertes dans les 36 décès inquiétant survenus subitement. C’est, plus précisément, l’inhalation d’hydrogène sulfuré issu de la décomposition des algues qui en est la cause majeure.

« Un jour il faut que ça s’arrête. Ca fait 20 ou 30 ans que ça dure. Là dessus, l’urgence c’est la mise en œuvre du plan algues vertes« , a déclaré la ministre.

Le nombre et la localisation des plages sont pour le moment incertain mais une cinquantaine de plages pourrait être concernée.

Voir d’autres articles sur le sujet :

Bretagne : le retour des marées vertes

Des dizaines de sangliers retrouvés morts près d’une plage en Bretagne : les algues vertes sont-elles coupables ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s