Bayonne : capitale française de la biodiversité

Avec Montpellier, Toulouse, Dunkerque, Maurecourt et Condette, la ville basque est l’une des lauréates du concours organisé par Natureparif (l’Agence Régionale pour la Nature et la Biodiversité en Ile de France) récompensant les collectivités locales s’engageant dans la préservation de la biodiversité.  

L’objectif du concours, dont le thème cette année était  » Biodiversité et planification urbaine »,  est de mettre à l’honneur les collectivités locales s’engageant dans la préservation de la biodiversité, tout en tenant compte des besoins de leurs habitants en termes d’urbanisation.

Les différents prix ont été décernés en fonction du nombre d’habitants de la collectivité.

Bayonne s’est vue récompensée en raison de ses nouveaux modes de gestion des espaces verts, la réhabilitation des zones humides de la plaine d’Ansot, la création de l’éco-quartier du Séqué et la sensibilisation à l’environnement du jeune public.Avec la construction du quartier du Séqué, pouvant accueillir  625 familles environ,  la ville impose “sa volonté de s’intégrer dans le sens du développement durable” affirme Jean Grenet, premier édile de la ville de Bayonne. D’autres projets seraient en cours comme la construction d’une crèche et d’écoles maternelle et primaire à proximité des quartiers nouvellement créés.

Jean Grenet rappelle l’importance des transports dans toute ville : “Il n’y a pas d’écoquartier si l’on ne tient pas compte de la mobilité. Les écoquartiers sont à cinq kilomètres du centre, il y a donc un projet de désenclavement de tous ces quartiers afin d’aller au bout de la démarche durable”.

Les autres villes distinguées par le prix de capitale française de la biodiversité sont :

–  Montpellier élue « capitale 2011 de la biodiversité »

– Saint-Orens-de-Gameville (Haute Garonne) dans la catégorie des villes de 2.000 à 20.000 habitants

Bayonne la catégorie des villes de 20 001 à 100 000 habitants.

– Toulouse dans la catégorie des villes de plus de 100.000 habitants

Dunkerque Grand Littoral dans la catégorie des communautés urbaines et d’agglomération

Maurecourt (Yvelines), pour le  »Prix Natureparif » décerné à une collectivité francilienne

Condette (Pas-de-Calais), pour le  »Prix Coup de coeur » décerné par le Jury.

Félicitation à toutes ces villes !

Publicités

Une réponse à “Bayonne : capitale française de la biodiversité

  1. Pingback: Le palmarès 2011 des villes vertes en France | envi2bio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s