Prix Pinocchio du développement durable 2011: les cancres sont …

Le 9 Novembre dernier, les Amis de la Terre ont « récompensé » les entreprises les plus hypocrites en terme de développement durable en leur décernant le prix Pinocchio 2011 !

En effet ces entreprises ont bien compris que les questions de développement durable sont devenues au cœur des préoccupations d’une partie des consommateurs et  elles l’utilisent comme élément marketing afin de se donner une meilleure image mais tout en ne respectant pas ces valeurs qu’elles prônent : c’est ce que l’on appelle du « Greenwashing » ou éco-blanchiment.

Pour ne pas les citer il s’agit de : …

–       la compagnie Vinci pour la catégorie Plus vert que vert

–       l’entreprise sucrière Tereos. pour la catégorie Une pour tous, tous pour moi!

–       la Société générale pour la catégorie Mains sales, poches pleines

Désignées comme les pires selon les 17 000  internautes ayant voté, elles ne sont pas seules!

Dans la catégorie « Plus vert que vert » récompensant la meilleure entreprise au niveau du Greenwashing :

  • Vinci, le grand vainqueur, avec sa proposition d’AMAP et de visite de ferme pour faire passer son projet d’aéroport en Loire-Atlantique entrainant le bétonnage de 2 000 hectares de terres agricoles fertiles et une perte de biodiversité avec la destruction d’un bocage.
  • Véolia, prétendant défendre l’eau comme un bien public alors qu’elle augmente  le prix de l’eau sans raison au Maroc et soupçonnée de transfert de fonds douteux
  • Observatoire du Hors Média, vantant les vertus environnementales du papier

Dans la catégorie « Une pour tous, tous pour moi ! » , dénonçant le sacrifice des populations pauvres au profit de leur compagnie:

  • Tereos, entreprise gagnante, pour son programme d’agrocarburants au Mozambique aggravant la crise alimentaire que subit 70 % de la population vivant en-dessous du seuil de pauvreté.
  • Sime Darby, entreprise d’huile de palme dont les ravages ne sont plus à démontrer (voir notre article ici)
  • Bluecar de Bolloré, où le développement des batteries au lithium en France se fait au détriment de la ressource en eau des pays du Sud.

Dans la catégorie « Mains sales, poches pleines », dénonçant le financement de projets néfastes pour l’environnement :

  • la Société Générale récompensée pour son rôle dans le financement à hauteur de 1, 1 milliards d’euros , de l’énergie nucléaire en France.
  • Pérenco, entreprise pétrolière franco-anglaise,   exploitant le  pétrole au mépris des populations autochtones et de la protection de l’environnement
  • Toreador, compagnie pétrolière française proposant des projets d’exploitation de gaz et d’huiles de schiste soulevant l’indignation des populations locales

Un prix Pinocchio d’honneur a été remis à Total « pour l’ensemble de son action » : extraction de sables bitumineux au Canada, permis d’exploitation de gaz de schistes en France etc …

« Malgré les nombreux avertissements de la société civile, Total poursuit dans la voie des énergies fossiles néfastes pour l’environnement et la santé », remarque Romain Porcheron, chargé de mission pour les Amis de la Terre.

« Les pouvoirs publics français et européens doivent donc encadrer de façon contraignante les activités de ces entreprises », conclut-il.

Plus de détails ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s