Carnet de voyage de Nicolas: Bali

Nicolas a entrepris son tour du monde sur un coup de tête, une envie irrépressible de découvrir des contrées lointaines et inconnues, d’accomplir ce rêve de gamin en gardant en tête cette promesse faite à son grand-père qui lui avait conté l’histoire de Marco Polo. Il partage avec nous, via ses écrits et ses photos, son carnet de voyage rempli de belles expériences personnelles: un vrai régal !

Les visages y sont marqués, la peau noircie par le soleil à travailler, pieds nus, dans les boueuses rizières. Chapeau sur la tête, longs tee shirts salis par les heures de labeurs et pantalons amples et colorés, les Balinais enfilent également un éternel et accueillant sourire. Dans les villages reculés, loin du triangle Ubud – Sanur – Kuta, les Indonésiens vous saluent, assis devant leurs habitations chancelantes, dégustant nonchalamment quelques juteux mangoustans, à l’ombre des frangipaniers.

Il règne, dans ce coin de paradis, une brise libertaire. Comment ne pas s’émerveiller de voir ses routes qui serpentent et s’enroulent, à la manière d’un boa, autour des montagnes à la flore tropicale aux sommets desquelles on peut directement plonger ses yeux dans la mer ?
A marcher dans les petites bourgades reculées où jappent les chiens, s’entrainent les coqs meurtriers et bondissent les singes qui méditent à leur prochain larcin ? A se perdre au fin fond de la nature, à traverser des ponts suspendus où à simplement s’asseoir, à la pointe du jour, sur les plages de sable et de galets noirs, à observer les escarmouches de pêcheurs, rentrant triomphant de leur bataille matinale et qui jetent par dessus bord les poissons gluants qui termineront sur les étals des marchés animés.

Et que dire de ses statues aux gros yeux qui vous sourient, coiffes fleuries sur la tête ? Et de ses notes qui s’échappent  qui alertent vos tympans que quelque chose de magique et en train de se produire à quelques centaines de mètres de vous ? De ses farandoles d’hommes et de femmes, aux costumes bariolées, qui rendent hommage avec sourire au défunt dans un ultime spectacle aussi spirituel que musical, au rythme des percussions et des prières en circulant dans les rues et vous invitant  à cette importante cérémonie ? Démontrant une nouvelle fois que Bali peut se résumer en deux mots simples : Joie et partage !

A lever la tête aux pieds des immenses falaises de l’extrême sud de l’île pour y voir un temple suspendu ? Et respirer cette iode s’échappant des griffes de l’Indien trop occupé à faire tomber les surfeurs qui le défie. Et à rouler à plein tube, à pourfendre les infinies rizières, à longer la mangrove, à slalommer entre les chiens errants et les trous éventrant l’asphalte jusqu’àu dernier refuge des dieux balinais camouflés dans les charismatiques sommets cracheurs de feu que sont Agung et Batur.

Alors bien sur, on peut rester en bord de mer, à boire de la Bintang bon marché, sur les plages poubelles de Kuta, à se faire sauter la cervelle avec les basses des discothèques qui hurlent leurs commerciales chansons… Mais derrière sa solide coquille touristique  se cache une perle pour celui qui sait chercher…

Découvrez le carnet de voyage de Nicolas sur la Thaïlande

Découvrez le carnet de voyage de Nicolas sur l’Inde 

Découvrez le blog de Nicolas: L’ornithorynque voyageur 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

9 réponses à “Carnet de voyage de Nicolas: Bali

  1. Pingback: Carnets de voyage de Nicolas : Rome | envi2bio

  2. Pingback: Carnet de voyage de Nicolas: Sénégal | envi2bio

  3. Pingback: Carnet de voyage de Nicolas: Valparaiso (Chili) | envi2bio

  4. Pingback: Carnet de voyage de Nicolas : Les rencontres | envi2bio

  5. Pingback: Carnet de voyage de Nicolas: Les Philippines | envi2bio

  6. Pingback: Carnets de voyage de Nicolas: La Bolivie | envi2bio

  7. Pingback: Carnet de voyage de Nicolas: Luang Prabang | envi2bio

  8. Pingback: Carnet de voyage de Nicolas: La Nouvelle Zélande | envi2bio

  9. Pingback: Carnet de voyage de Nicolas: l’Australie | envi2bio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s