Recyclage et tri sélectif en France : Comment faire et ne pas se tromper ?

Nous vous invitons à lire en premier lieu notre article: Recyclage et tri sélectif: pas facile pour tout le monde … traitant des généralités à savoir sur le recyclage et le tri sélectif dans le monde: définitions, histoire, logos trompeurs, circuits des déchets etc.

Quelques chiffres du recyclage en France

Même si le recyclage n’est pas nouveau et quEugène Poubelle a, dès 1884, instauré le tri des déchets; dans de nombreuses communes, il y a encore 15 ans,  tout finissait dans la même poubelle.
En 2007, 3 millions de tonnes d’emballages ménagers ont été recyclés, soit un taux de recyclage de 61%. SI on compare ce chiffre au taux minimum de 55% qui avait été fixé par la directive européenne, c’est un chiffre encourageant. Mais pas suffisant, on peut faire nettement mieux !

Même si le tri sélectif a été adopté par nombre de nos concitoyens , chaque français jette, en moyenne, 374 kg de déchets par an: 2 fois plus qu’il y a 40 ans et ce chiffre grossit chaque année. Multipliez cela par 60 millions et vous avez un ordre d’idée de la quantité innombrable de ce qui se retrouve dans les décharges. Les poubelles dans l’hexagone sont remplies à 32% de matières organiques, 22% de cartons et papiers et 46% de plastique, verre et autres matériaux.

Comme nous l’expliquions dans notre article sur la gestion des déchets dans le monde, le recyclage permet de diminuer notre empreinte écologique chaque jour en « sauvant » des déchets de l’incinération ou de la décharge et en leur donnant une seconde vie.
Cela préserve également les ressources naturelles non renouvelables et leur acheminent très lointain dans le monde. Beaucoup de matériaux consomment beaucoup plus d’énergie quand ils sont produits la 1ere fois que quand ils sont recyclés.

Plus de statistiques sur planetoscope !

La Loi et le coût symbole-euro-ecologique_6804_w250

Vous le savez, tout se paie, alors de la collecte, au centre de tri, de chez vous à la décharge ou l’incinérateur, la gestion de vos déchets à un prix ! En 2012 l’Observatoire Régional des Déchets d’Ile de France avait  estimé le coût de gestion des déchets ménagers et assimilés à 95€ par habitant.
Dans l’hexagone, il existe plusieurs lois qui encadrent le traitement des déchets : loi Royal, Grenelle, directive européenne. Si cela vous intéresse, nous vous invitons à lire ce document.

Erreurs de tri: quelles conséquences ?

tri-selectif-poubellesTrop d’erreurs de tri engendrent de la matière perdue ! En effet si l’éboueur recense trop d’erreurs il peut refuser de ramasser cette poubelle de recyclage qui sera alors collectée avec les autres ordures ménagères. Le tout ira à la décharge ou l’incinérateur et de la matière qui aurait pu être recyclée ne le sera pas.  

Il en est de même au centre de tri où tout le contenu d’une benne pourrait être gâché !

Les erreurs de tri rendent également la facture plus salée car le cycle du recyclage s’en retrouve perturbé. Trier on y a donc tous à y gagner ! 

Les centres de tri estiment à  23% , le pourcentage d’erreurs de tri ! Il en va donc à chacun de s’informer et de faire au mieux.

Trier ses déchets, la responsabilité de chacun

Le tri des déchets a cela de particulier qu’il implique chaque citoyen individuellement, et concourt à le responsabiliser dans sa conduite environnementale. En effet, sans la participation active de chacun de leurs administrés, les collectivités locales ne seraient pas en mesure d’appliquer la même politique de gestion des déchets, en tout cas pas avec la même efficacité et pas avec les mêmes coûts.

Le tri demande un apprentissage de la part des habitants pour ne pas se tromper. Si le tri est mal fait, cela fait perdre du temps au centre de tri qui doit à nouveau trier, et cela risque de souiller les déchets recyclables. Souvent, les poubelles mal triées ne sont pas acceptées au centre de tri et repartent avec les déchets non recyclables.

Attention, les procédures de tri et de collecte varient selon les villes. C’est pourquoi il est indispensable, que vous regardiez et vous vous renseignez directement auprès des organismes de gestion de vos déchets (c’est écris sur leur camion)  ou sur le site internet de votre commune (s’il est bien fait).
Vous pourrez également trouver les informations sur les consignes de tri de votre commune au lien suivant

Dans votre cuisine, prévoyez le nombre de poubelles correspondant au nombre de poubelles différentes que vous a distribué votre commune. Cela peut -être par exemple:

  • une poubelle verte pour isoler le verre : bouteilles en verre (bouteilles de vin, de jus de fruits, d’huile d’olive …), bocaux, objets en verre (verre à boire, pots de yaourt en verre…)
  • une poubelle grise pour isoler les plastiques (bouteilles d’eau vides), bouteilles de jus de fruits en plastique, les bidons de sirop (type Teisseire …)
  • une poubelle jaune pour isoler les papiers journaux et cartons: les emballages en cartons propres (sans traces de pizza ou de nourriture), les cartons de déménagement, de livraison de course
  • une poubelle bleue pour isoler le métal: canettes, conserves etc.
  • une poubelle pour tout le reste : restes de nourriture (si vous ne faites pas de compostage), emballages sales (cartons à pizza, emballage de jambon, …), pots de yaourt vides, barquettes en styromousse (barquettes de viande par exemple)

tri-selectifNotez-bien que les consignes de tri sont bien trop différentes selon votre lieu de vie pour nous puissions faire des généralités! Nous ne voulons pas vous induire en erreur alors on le répète RENSEIGNEZ-VOUS !

Et rappelez-vous: en cas de doute: jetez votre déchet dans la poubelle « normale »!

Et les autres déchets  !

Il n’y a pas que le plastique, le papier et le métal dans la vie, il y a le reste aussi !

pilesLes piles

Les piles usagées doivent être déposées chez les vendeurs de piles ou certains supermarchés qui les récupèrent.
Par ailleurs, pour limiter votre consommation de piles, achetez des lampes de poche sans pile (lampes de poche écologique à dynamo) et des calculatrices sans pile. Vous pouvez également investir dans des piles rechargeables et leurs chargeurs.

medicaments @neoplaneteLes médicaments usagés

Les médicaments usagés doivent être déposés dans les pharmacies. Elles ont leur propre filière de récupération.

Toxique

Les produits toxiques

Ces produits (solvants par exemple) sont dangereux pour l’environnement. Ils ne doivent pas être mélangés avec les autres déchets. Il faut les déposer dans des déchetteries spécialisées mais renseignez-vous auprès de votre Mairie, il existe des services de ramassage gratuit de ces produits sur simple appel.

accueil_objets_encombrants_1108Les produits encombrants

Le gros électroménager hors d’usage doit être emmené dans une déchetterie. Vous pouvez aussi téléphoner au service des encombrants de votre Mairie qui viendra alors vous retirer gratuitement l’appareil encombrant en question (une à plusieurs fois dans le mois).

Les huiles de vidange et les batteries de voiture

Elles doivent être déposées soit dans des déchetteries, soit dans des garages appartenant aux « relais verts auto ».
Pour connaître les adresses des déchetteries et les produits qu’elles acceptent, renseignez-vous auprès de votre Mairie.

déchets-electronique @prtegezvous.caLes déchets électroniques

Lorsque vous achetez des cartouches d’encre, votre fournisseur est dans l’obligation de vous fournir des enveloppes pré affranchies vous permettant de lui renvoyer à ses frais les cartouches usagées, n’oubliez donc pas de les conserver pour les utiliser au moment de remplacer vos cartouches. Ne jetez pas vos cartouches usagées à la poubelle ! Par ailleurs, le matériel informatique peut être rapporté au magasin vous l’ayant vendu ou amener à votre décehtterie.

Voici deux sites à consulter pour obtenir plus d’informations :

Découvrez également Canibal pour le recyclage ludique de vos bouteilles, canette et gobelets hors domicile !

N’oubliez pas également de penser à réduire avant de penser à recycler ! Un bon moment pour commencer? La semaine européenne de réduction des déchets !

Advertisements

10 réponses à “Recyclage et tri sélectif en France : Comment faire et ne pas se tromper ?

  1. Pingback: Bandcochon: quand la Réunion lutte contre ses porcs | envi2bio

  2. Il faut sensibiliser les personnes dès le plus jeune âge. C’est beau d’avoir des poubelles pour chaque type de déchets. Sin on n’a pas pris l’habitude de les utiliser dès le départ, ça devient très difficile par la suite pour faire intégrer ce genre de pratique.

    • En tant que médiatrice en environnement, ma mission principale est l’éducation à l’environnement et au développement durable auprès de tout public mais surtout des animations au sein des écoles, donc je ne peux que être d’accord avec vous, Paul !
      Cela dit, je suis de ceux qui pense aussi qu’il n’y a pas d’âge pour apprendre mais cela reste bien entendu plus complexe d’intervenir dans d’autres milieux que le scolaire.

  3. Pingback: Recyclage et tri sélectif : pas facile pour tout le monde … | envi2bio

  4. Pingback: Semaine européenne de la réduction des déchets : découvrez le principe de la ressourcerie | envi2bio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s