Edito: l’échec de trop ?

editorial

Il y a quelques jours, se sont cloturés les votes pour les Golden Blog Awards auquel envi2bio concourait dans la catégorie Ecologie/Environnement. La liste des 10 blogs retenus à été dévoilée et … envi2bio n’y figurait pas. Cela ne m’a, à vrai dire, pas vraiment étonnée car j’imagine la popularité que doit avoir un blog pour faire partie de cette liste. En effet j’avais déjà pensé  concourir l’an passé et je trouvais envi2bio trop petit. Malgré quelques remarques, développements, contacts, il semble encore l’être.

Ce qu’est envi2bio pour moi

Mais envi2bio n’est pas petit dans mon coeur, ni dans ma vie. Mes proches pourraient en témoigner, et nombreux sont ceux qui m’envoient des informations, articles concernant le développement durable, ou des initiatives afin que j’en écrive un article, suite à mes propres recherches; je les en remercie d’ailleurs.

Le mot peu paraître fort, il l’est sans doute, mais ce blog c’est mon petit bébé. Je le cajole, j’y pense tous les jours, je l’abandonne quelques fois aussi car il me demande trop d’énergie et j’ai parfois besoin de décrocher. D’où l’absence de publications depuis de trop nombreuses semaines. Mais ainsi va la vie et lorsque l’on essaie de s’en construire une nouvelle, notre esprit n’est pas forcément disponible. Ceci est prouvé par le nombre colossal d’articles dans mes brouillons, depuis des jours, des semaines, des mois.

Un cerveau qui fourmille d’idées et dont la réalisation et la concrétisation ne se font ni assez vite ni comme je le voudrais, en laissant d’ailleurs certains contacts attendre des réponses ou des articles depuis bien trop longtemps d’ailleurs, je m’excuse auprès d’eux mais je ne les ai pas oublié malgré les apparences.

Ce que j’en attends

Beaucoup, forcément ! Peut-être un peu trop ?

Ce blog tout comme moi a « évolué » avec le temps, il grandi et je souhaite qu’il s’enrichisse d’expériences diverses, de visions autres que la mienne.  Bien entendu, j’y ai posé mes mots, mes humeurs parfois, mon envie de faire bouger les choses et de présenter la protection de l’environnement autrement que par un discours moralisateur, culpabilisant ou catastrophiste. De plus en plus, j’ai essayé de partager des expériences de vie, des visions et des initiatives dans un esprit positif. Bien sûr comme j’ai pu l’évoquer dans mon édito l’écolo un dépressif en devenir ?, il n’est pas toujours facile de garder ce côté que certains qualifient de bisounours/ calinours pour nos amis québécois.

Et malgré plusieurs essais, d’appels à contribution, je n’ai pas eu de réponses, ni de retours.

J’ai alors souhaité, en parallèle, intégrer des communautés de blogs car je pense toujours qu' »à plusieurs on est plus fort », que cela peut apporter une autre visibilité mais surtout permet d’échanger avec d’autres blogueurs, ce qui me paraît le plus enrichissant. Cependant il semblerait qu’envi2bio ne rentre pas dans la catégorie de ces plateformes, envi2bio semble être peu scientifique et trop « militant », pas assez ceci ou trop cela, ou … encore mieux un refus sans la moindre explication (très constructif).
Ainsi, je considère aujourd’hui ce blog, plus comme un « journal » personnel que le lieu de partage que j’aurais aimé qu’il soit.

Et n’ayant pas de retour il m’est très difficile de savoir si je suis sur la bonne voie; si, ce qui m’intéresse intéresse également mes lecteurs. Forcément, je suis seule avec mes idées et sans commentaires ou critiques constructives, je ne peux avoir une autre vision que la mienne avec laquelle je suis obligatoirement en accord (ou alors je serais quelque peu schizophrène) !

Cet article, dans mes brouillons depuis des jours, s’intitulait au départ « envi2bio: le début de la fin? » pour vous dire ! Mais non, je ne veux pas que cette aventure se finisse. Lorsque j’ai débuté ce blog je ne comprenais pas pourquoi de nombreux n’atteignaient pas le cap des 3 ans d’existence, je me disais « pas le mien ! « , et bien maintenant je le comprends car le ratio investissement/retours n’est pas toujours très positif !

Je suis donc passée par plusieurs stades: la colère, le découragement, et une grosse remise en question. Et ce qu’il en ressort, c’est que ce blog je l’ai toujours alimenté avec le coeur, avant tout pour moi, pour me tenir au courant de l’actualité en environnement/DD, pour acquérir de nouvelles compétences que je juge et qui sont très utiles dans ma vie professionnelle, pour être toujours active et donc me sentir utile lorsque je suis à la recherche d’un emploi comme en ce moment.

Les projets en suspens

En autres …:

Des articles en cours d’écriture suite à l’envoi d’information de plusieurs blogueurs ou sites m’ayant contacter.
Une infolettre pour les abonnés, reprenant l’actualité forte du mois écoulé partagé sur les réseaux sociaux et pouvant appronfondir certains des sujets abordés par le blog avec des liens (si la demande est là).
Les rubriques envi2…, notamment:

  • envi2créer: catégorie vierge pour le moment, dont l’objectif est de vous présenter des DIY (Do it yourself) c’est à dire du fait maison. Vous êtes créatifs? Envoyez-nous vos chefs d’oeuvres !
  • envi2participer: catégorie à venir, l’idée étant de vous présenter des associations ou des initiatives auxquelles vous pourriez collaborer si l’envie est là !
  • envi2s’instruire: catégorie également en construction, l’idée dans ce cas étant de mettre notre compétences de médiateurs en environnement/DD à votre service en vous créant par exemple des infographies sur des sujets d’actualités ou qui vous préoccupent. Des demandes particulières? Faites-nous en part en nous écrivant !

Ce que vous pouvez faire

Je ne sais que trop bien l’investissement que demande la tenue d’un blog et l’écriture d’articles, cela dit je souhaite vraiment avoir recours à d’autres auteur, plutôt que l’on m’envoie des informations et que je doive écrire moi-même les articles sur les sujets en questions. Personne n’est meilleur pour en parler que les initiateurs des projets eux-même !

Sinon, selon votre temps et vos envies d’implications, vous pouvez:

1. Suivre envi2bio sur les réseaux sociaux et commenter voire partager nos articles

2. Donner votre avis: commenter  les articles du blog, nous contacter pour nous donner vos idées et suggestions

3. ContribuerNovices ou confirmés, vous avez sûrement des choses à partager ! Et il peut y avoir des manières diverses de nous apporter votre appui. Alors ne soyez pas timides et contactez-nous ! 

Pour finir, je tiens à remercier ceux qui me soutiennent et viennent régulièrement, de grès ou de force ^^, faire un tour sur mon modeste blog. Sans lecteurs, envi2bio n’aurait pas la même saveur pour moi.

Alors que l’aventure continue, à son (mon) rythme, pour un jour être gagnant de la partie: échec et mat …

Advertisements

9 réponses à “Edito: l’échec de trop ?

  1. Pingback: envi2bio souffle sa troisième bougie | envi2bio

  2. Pingback: Une infolettre d’envi2bio ça vous intéresse ? | envi2bio

  3. Pingback: Récup, Réduc: recyclez votre beauté ! | envi2bio

  4. Ça me touche ton billet. Je sais que tu écris avec ton cœur et toute ta passion. Je m’engage à participer si ma contribution outre-mer est acceptée! ;)

    • Merci Janie ! Même si j’ai toujours gardé un oeil sur ce qui se passait au Québec, je prends ta proposition au mot. Petit article, édito ou pourquoi pas tes dessins que j’adore, je suis plus que preneuse ! Tu me tiens au courant ! :)

  5. Bon courage !
    Il n’est pas simple de porter ce projet seule. Une envie ou un rêve ne doit pas devenir un trop lourd fardeau. Je regarde toujours tes articles avec grand intérêt.
    Bien que très concerné par les désastres écologiques de plus en plus banalisés et fréquents, je ne pense malheureusement pas pouvoir me joindre à toi …
    Je pense que la société mondiale est à l’aube de bouleversements importants !
    Je vais donc essayer de m’adapter a ces changements. Je démissionne à la fin de l’année et m’en vais essayer de suivre le chemin des décroissants dans notre cher pays basque. Je t’invite a venir y jeter un coup d’œil si tu en as l’occasion.
    A la limite je pourrais faire partager mon expérience.
    Gros bisous et encore une fois bon courage. Ne désespère pas :)

    • Merci Matthieu, ce n’est pas un fardeau mais reste un plaisir, comme je le dis dans l’article, sans retour il est difficile de savoir si ce que je fais peut avoir du sens pour quelques personnes.
      Je te souhaite également du courage dans ta nouvelle vie, et te ferais signe si je passe par notre cher pays basque.

      Passe une belle journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s