Chanson écolo du dimanche: « Noces à Grenelle » d’Abd Al Malik

Déjà l’heure de la chanson écolo du dimanche. Et cette semaine, Mr écolo vous propose cette chanson, issue de l’album Dante, du slameur Abd Al Malik. Cet artiste est, sans doute malgré lui, un symbole de « jeune de cité qui s’en est sorti ». En effet, après une adolescence tumultueuse, il a lutté contre sa dyslexie, pour finalement intégrer l’université en lettres classiques et philosophie puis faire la carrière qu’on lui connait.

Artiste engagé, il soutient officiellement depuis 2011, le chef Raoni dans sa lutte contre le barrage de Belo Monte.
Afin de ne pas vendre la chute de ce poème, je vous laisse la découvrir par vous même sans plus d’explications ! 

Paroles:

Pourquoi tout n’a-t-il pas encore disparu ?
Peut être pour nous laisser une chance,
Peut être pour nous laisser une dernière de n’pas nous dire
Nous aurions du, ou
Nous aurions pu.
Lorsqu’il sera trop tard.On a rompu sans savoir pourquoi, sans savoir pour moi.
Je n’sais toujours pas pour toi mais j’ai fini par comprendre.
On comprend quand c’est fini.
N’est-ce pas ici pourtant qu’avait élue domicile la vie ?
N’étions nous pas ?
J’étais supposé, censé prendre soin de toi,
du toît que tu as été dans cette vie où je n’ai vu que moi.Pourquoi tout n’a-t-il pas encore disparu ?
Peut être pour nous laisser une chance,
Peut être pour nous laisser une dernière chance
de n’pas nous dire nous aurions du
ou nous aurions pu.
Lorsqu’il sera trop tard..On a tenu aussi longtemps qu’on a pu,
Toi et moi, sans savoir pourquoi, je parle pour moi.
Tu as toujours su pour toi mais j’ai fini par comprendre.
On comprend toujours quand c’est fini.
N’étions nous pas pourtant fait l’un pour l’autre ?
Nous étions supposés être fait l’un par l’autre du « nous sommes ».
Par égoïsme j’ai dit « je suis ».
Pourquoi tout n’a-t-il pas encore disparu ?
Peut être pour nous laisser une chance,
Peut être pour nous laisser une dernière de n’pas nous dire
Nous aurions du, ou
Nous aurions pu.
Lorsqu’il sera trop tard.
On s’est battu pour je n’sais quoi
Sans voir qu’au fond j’n’étais victime que de moi
Mais j’ai fini par comprendre.
On comprend toujours quand c’est fini.
N’était-ce pas ici qu’avaient fleuri ces coeurs ?
N’est-ce pas ici que nos âmes devinrent soeurs ?
Pourquoi ai-je lâché ta main et pris celle de la folie ?

Pourquoi tout n’a-t-il pas encore disparu ?
Peut être pour nous laisser une chance,
Peut être pour nous laisser une dernière de n’pas nous dire
Nous aurions du, ou
Nous aurions pu.
Lorsqu’il sera trop tard.

Planète Terre

Découvrez nos autres « chansons écolos du dimanche » dans notre rubrique envi2s’évader:

– « Bow Down » de Xavier Rudd

– Respire de Mickey 3D

– Greenwashing de Tryo 

Advertisements

2 réponses à “Chanson écolo du dimanche: « Noces à Grenelle » d’Abd Al Malik

  1. Pingback: Chanson écolo du dimanche: "Répondez-moi" de Francis Cabrel | envi2bio

  2. Pingback: Chanson écolo du dimanche: "Imagine" de John Lennon | envi2bio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s