L’écoféminisme ou la place de la femme en environnement

envi2bio

editorial

“Parce qu’on aime aussi parler de nous et de nos expériences, parce qu’on est des passionnées d’environnement et que l’on a la chance d’en faire notre métier, parce que nous essayons d’être le changement que nous voulons voir dans ce monde, nous avons envie de partager notre avis et notre vision des choses. Alors bonne lecture !” 

Autour de moi, nombre de mes amies se revendiquent féministes, contrairement à notre chère Carla Bruni, première dame déchue, affirmant qu’ « on n’a pas besoin d’être féministe dans ma génération. Il y a des pionnières qui ont ouvert la brèche. ».

Je suis une femme, je pense que ce combat pour l’égalité des sexes, et non pour la domination d’un sexe sur l’autre quel qu’il soit, est important et malheureusement toujours d’actualité. Je suis donc féministe, mais dira-t-on une féministe modérée, qui ne rentrera pas dans le débat

View original post 510 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s