Aujourd’hui : C’est le Jour de la Nuit !

Célébrez la nuit ce samedi soir !

Le Jour de la Nuit est une opération de sensibilisation à la pollution lumineuse et à la protection de la biodiversité nocturne. Le but est d’éteindre toutes les lumières à la nuit tombée et de redécouvrir la nuit, ses paysages, sa biodiversité et son ciel étoilé.

Balades nocturnes, observations des étoiles, sorties nature, extinctions des lumières etc. Plus de 500 évènements sont programmés pour fêter la 5ème édition de la nuit noire dans la France entière. Lire la suite

Publicités

Pesticides : comment s’en protéger?

1. Laver ou peler les fruits et légumes?

 

Pour se débarrasser des pesticides contenus dans les fruits et légumes conventionnels, il est recommandé de laver ou peler les végétaux. Cependant, des études montrent que ces précautions ne sont pas suffisantes.

Laver un fruit ou un légume qui contiendrait des pesticides en surface est intéressant s’ils sont contaminés par des pesticides capables d’être dissous dans l’eau. On sait que la température de l’eau (chaude de préférence) ainsi que le frottement ont une influence positive sur le niveau de résidu présent sur les végétaux. Cependant, ce lavage ne permet pas d’ôter les pesticides lipophiles, c’est-à-dire, insolubles dans l’eau.

En ce qui concerne le pelage, ce dernier peut enlever certains types de résidus, bien qu’une étude ait montré que le pelage de concombres traités avec un insecticide ne permettait pas d’éliminer la présence de ce pesticide dans le légume. De plus, lorsque l’on pèle un fruit ou un légume, on se voit privé des vitamines contenues dans la peau. Cela ne semble pas par ailleurs convenir dans tous les cas, puisque certains fruits et légumes comme les fraises, framboises, salades ne se pèlent pas!

 

2. L’agriculture biologique, une valeur sûre

Lire la suite

Pesticides : quels effets sur la santé humaine?

 

 

Les pesticides ne sont pas des produits anodins ; même les industriels le disent pour justifier les risques encourus et inciter les agriculteurs à adopter de bonnes pratiques d’utilisation (port de combinaisons, gants, masques, dosages à respecter). De nos jours, de nombreuses enquêtes établissent des liens entre exposition aux pesticides et certaines maladies.

1. Chez les professionnels de l’agriculture

L’étude achevée en juin 2013 par l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale français) se révèle être l’enquête la plus complète réalisée à ce jour sur l’impact des pesticides sur l’être humain. Elle se présente comme un bilan de la littérature scientifique internationale publiée au cours des 30 dernières années et fournit des informations sur les risques sanitaires engendrés par l’exposition aux pesticides chez les professionnels, plus particulièrement. Lire la suite

L’agroécologie, un potentiel sous-estimé ?


L’agroécologie, kézako ?

Nourrir la planète sans polluer l’eau, sans assécher les sols et mettre en danger la santé des consommateurs, c’est possible si l’on se tourne d’avantage vers un modèle alimentaire et agricole durable comme l’agroécologie.

En tant que système global, l’agroécologie est à la fois :

  • Une science qui fusionne l’agronomie et l’écologie dans le but d’étudier les systèmes agricoles tout en s’appuyant sur les fonctionnalités offertes par les écosystèmes.
  • Une pratique agricole qui respecte l’environnement et qui tire profit des services rendus par la nature.
  • Un mouvement social de contestation qui s’oppose à l’agriculture conventionnelle et qui prône une approche globale basée sur la reconnaissance de la science et des savoir-faire agricoles.

 

Et concrètement ? Lire la suite

Eclairage public: La mer est une poubelle

Eclairage-publicEclairage public, est un site internet, proposant des infographies variées. Parmi elles, certaines parlent d’écologie et permettent de comprendre en quelques chiffres, la problématique et l’état des lieux de divers sujets sensibles autour de l’environnement.

Aujourd’hui nous vous présentons leur infographie « La mer est une poubelle » et nous vous invitons à compléter votre lecture par nos divers articles sur le thème dans notre rubrique Gestion des écosystèmes / Eau , notamment Pollution: tout savoir sur les continents de plastiques.

« Chaque année, au mois de septembre, à l’initiative de l’Ocean Conservancy, plus d’un demi million de personnes se mobilisent, partout dans le monde, pour ramasser les déchets qui polluent mers et voies fluviales. Ces débris marins sont ensuite triés, classés par famille d’objets et comptés… Lire la suite

Bandcochon: quand la Réunion lutte contre ses porcs

Bandcochon

@Bandcochon

Cette initiative apolitique, plus qu’originale, a été créée en Novembre 2011   par un collectif d’anonymes dans le but de débarrasser la belle île de la Réunion de ses cochons qui la pollue.

Comment? Par une participation citoyenne. En effet des citoyens concernés par la problématique alias les chasseurs localisent les déchets, un peu à la manière du World Clean Up, en postant des photos des minis dépotoirs qui pullulent et en dénonçant certains pollueurs identifiés qui se permettent de souiller des lieux publics et également, malheureusement, des lieux d’exceptions Lire la suite

Récup, Réduc: recyclez votre beauté !

C'est-Syl-Ya-Onglerie-Recup-Reduc

Cette semaine européenne de réduction des déchets est le moment idéal afin de vous présenter une initiative inspirante dont je veux vous parler depuis des mois  à savoir Récup, Réduc !

Ce projet mis en place, depuis Novembre 2012, par Cest Syl Ya Onglerie a pour objectif d’éviter la fabrication de nouveaux flacons cosmétiques en récupérant vos anciens contenants qu’ils soient en verre ou en plastique : shampoings, crèmes, savons, pots et autres fards à paupières.

Le but ici est donc de réutiliser tout ce qui peut l’être : (pots de crème hydratante, pots de gel,  sticks de déodorant, tubes de gommage, roll-on pour les yeux ou amincissants, etc.) afin d’ éviter la production de nouveaux contenants et de les sauver de l’enfouissement inutile ! :)

Et comme elle le dit si bien « La politique récup’ réduc’ vise à changer la vision des contenants mais aussi du recyclage. Il s’agit d’aller plus loin que de trier et mettre nos récipients à la poubelle jaune mais bien penser à quoi ils pourraient nous servir et s’ils ne servent à rien, alors les donner pour ceux qui sauraient quoi en faire. »

Lire la suite