Les dernières raisons de la disparition inquiétante des abeilles

Depuis plusieurs années, les chercheurs constatent, avec une forte inquiétude, la surmortalité de milliers d’abeilles principalement en Europe (29% des colonies d’abeilles seraient décimées en France) et en Amérique du Nord.

 D’innombrables coupables aux effets cumulés, tels que le réchauffement climatique, la pollution ou encore les espèces invasives, sont pointés du doigt depuis très longtemps. Mais de récentes études, menées par des chercheurs du CNRS, de l’INRA et de l’Université Blaise Pascal, viennent d’être publiées dans la revue PLoS ONE et permettent d’orienter les pistes sur des coupables  déjà bien connus : Lire la suite

Publicités