Le venin de serpent : un espoir de médicaments futurs

Depuis plusieurs décennies, les venins de serpents sont utilisés en pharmacologie pour créer de nouveaux médicaments.

Une équipe de chercheurs de la conservation, dirigée par Nicolas Vidal du laboratoire « Systématique, adaptation, évolution » (UMR 7138 Muséum national d’Histoire naturelle/Université Pierre et Marie Curie/CNRS /IRD), vient de montrer que les venins de certaines espèces de serpents étaient largement sous-exploités alors que ces espèces se font de plus en plus rares.

Lire la suite