Vidailhan : l’éco quartier du grand Toulouse se chauffe aux énergies renouvelables

Une première en France : le solaire de grande puissance

Imaginé le 13 décembre 2004 par la Communauté d’Agglomération du Grand Toulouse déterminée à déployer un territoire à vocation d’habitat (100 000m² de logements ) et d’activité économique (70 000m² de bureaux) aux portes de la ville.

Mais qu’a-t-il de plus que les autres éco quartiers ?Unsystème de chauffage inédit en France, liant capteurs solaires  haute température et biomasse   couvrira plus de 80% des besoins en chauffage et eau chaude sanitaire du futur quartier.

Cofely, filiale du groupe GDF-SUEZ  finançant (3.7 millions € ) et exploitant ce réseau de chaleur  annonce une diminution de 25 500 tonnes de CO2 rejeté dans l’air, chaque année, comparé à l’utilisation d’une énergie fossile. Le gaz a été choisi comme énergie d’appoint en cas de pics de consommation.

Lire la suite

Le succès des énergies propres

Les investissements dans les énergies propres ont bondi de 30% en 2010, atteignant 243 milliards de dollars à l’échelle mondiale, avec la Chine en tête, selon un rapport de l’ONG américaine Pew Charitable Trust, récemment publié.

« Le centre de gravité des énergies propres est en train de se déplacer de l’Occident (Europe et Etats-Unis) vers l’Orient (Chine, Inde et autres pays asiatiques) », souligne l’ONG.

La Chine est le pays qui a attiré le plus d’investissements en énergies propres en 2010, avec 54,4 milliards de dollars, suivie de l’Allemagne (41,2), des Etats-Unis (34), de l’Italie (13,9) et du Brésil (7,6). La capacité de production des énergies propres s’élevait à 388 gigawatts (GW) en 2010, soit l’équivalent d’environ 400 réacteurs nucléaires. Les éoliennes en constituaient la plus grande part avec 193 GW, suivies de la petite hydraulique (80GW), de la biomasse (65GW) et de l’énergie solaire (43GW).