22 Mai : Journée Mondiale de la biodiversité

La Journée Internationale de la diversité Biologique, organisée chaque année par la Vague Verte, est l’occasion de sensibiliser le grand public et d’apporter des réponses à ses questions sur la biodiversité. En 2009, l’accent est mis sur les espèces exotiques envahissantes, qui constituent une des plus grandes menaces à la biodiversité et à l’écologie.

Pour rappel ces espèces invasives sont des organismes vivants, animal ou végétal, qui s’installent dans un milieu naturel qui n’est pas le sien, le colonise, déréglant ainsi l’équilibre naturel du milieu concerné. L’exemple de l’algue Caulerpa taxifolia est célèbre: implantée accidentellement aux abords du musée océanographique de Monaco, elle envahit les fonds marins, détruisant toutes les autres espèces sur son passage.

Vous pouvez également lire l’article d’envi2bio sur les geckos verts de la Réunion, exemple très représentatif de ce duel : espèces endémiques versus espèces invasives.

« La méthode de contrôle la plus efficace et réalisable est la prévention. Pour réussir, cette stratégie exige une collaboration entre les gouvernements (…), et les organisations internationales. » explique le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon

Les touristes ramenant des animaux exotiques, les NACs, sur leur lieu de vie sont l’une des principales causes d’invasion de ces espèces envahissantes. Pour contrer cette invasion, Ban Ki-Moon annonce une règle simple: « laissez les organismes vivants dans leur habitat naturel et ramenez à la maison seulement des souvenirs. »

Biodiversité : combien d’espèces connaît-on aujourd’hui dans le Monde ?

La biodiversité englobe l’ensemble des espèces animales et végétales vivantes sur terre et dans les mers. Selon les estimations, la biosphère abriterait entre 5 et 30 millions d’espèces .

Environ 1,7 million d’espèces animales sont répertoriées, et chaque année de nouvelles espèces sont découvertes. Malheureusement, de nombreuses espèces sont menacées ou disparaissent également, souvent en raison des actions de la société humaine.

Lire la suite

Publicités

Espèces invasives: les Geckos verts de la Réunion luttent pour leur survie

Les espèces invasives, sont des espèces exogènes (ou exotiques, comprenez venues d’ailleurs), souvent introduites par l’Homme,  qui viennent perturber l’équilibre d’un écosystème en proliférant de manière plus rapide et importante que des espèces déjà présentes. Ces envahisseurs sont donc nuisibles à la biodiversité locale .

Sur l’île de la Réunion, il existe un parfait exemple d’espèces invasives versus espèces endémiques: le cas des geckos verts.

Entre 4 espèces, la compétition fait rage.

A ma droite, les espèces endémiques nommées Gecko Vert de Manapany et Gecko vert des Hauts.

A ma gauche, les espèces exogènes Gecko Vert de Madagascar et Gecko vert  poussière d’or cherchant à expulser du ring les espèces indigènes précédemment citées.

Le combat pour la nourriture et l’habitat est incessant et peu à peu les autochtones sont délogées par les envahisseurs ayant trouvé ici les conditions climatiques idéales pour leur développement. Lire la suite

Attention aux nouveaux animaux de compagnie (NAC)

Vous connaissez certainement dans votre entourage des personnes qui possèdent, au sein même de leur foyer, un animal « hors du commun » tel qu’un python royal, une mygale ou encore un iguane. Cette tendance à l’exotisme porte un nom, ce sont les NAC. Littéralement : les nouveaux animaux de compagnie (expression créée en 1984 par un vétérinaire lyonnais lors d’une conférence). Passionnés par leur beauté et poussés par le plaisir de posséder des animaux potentiellement dangereux et rares, et que peu de gens ont chez eux, les propriétaires augmentent jour après jour la tendance de ces dernières années. Lire la suite