11 Mai : Journée mondiale des espèces menacées

Après la 1ere journée mondiale de la vie sauvage, voici encore une journée peu connue, celles des espèces menacées.
Devant toutes ces journées de célébrations, il y a de quoi s’y perde on l’avoue.
Ceci dit cela montre le nombre d’enjeux environnementaux à l’heure actuelle et la nécessité de la  protection de la faune et de la flore et la préservation de cette biodiversité.

Celle-ci passe, bien entendu, par de la sensibilisation du plus grand nombre.

Les espèces menacées. A ces mots, vous pensez à ces mammifères types peluches tels que les tigres, ours et autres phoques, mais n’oubliez pas toutes les espèces que l’on connait moins mais qui ont une importance vitale au sein de nos écosystèmes. Sans compter la FLORE ! (lire à ce propos cet édito Sois beau ou éteins toi).

Le but de cette journée est donc d’encourager la population à s’informer et à prendre conscience des menaces pesant sur les espèces, de promouvoir des exemples couronnés de succès de rétablissement des espèces , ainsi que les initiatives de préservation des espèces partout dans le monde. Lire la suite

Sois beau ou éteins-toi !

editorial

Notre monde est régi par des critères de beauté dont nombreuses sont les victimes : la femme, l’homme, le design, l’architecture, les paysages.  Tout ou presque est confronté à ses dictats et en subit les conséquences.
En-est-il de même pour l’environnement ? Protège-t-on plus ce que l’on trouve beau que ce qui nous envoute moins ?

Expérience : Prenez quelqu’un de votre entourage et demandez-lui de vous citer des exemples d’espèces menacées, Cette personne énumèrera à 90 % des grands mammifères : ours polaire, panda, tigre, éléphants, rhinocéros etc.
Il semblerait que le sentiment d’urgence pour sauver l’espèce est accentué par le facteur « super cute » de l’animal.
Pourquoi personne ne parle de ces bestioles repoussantes que l’on trouve dans les fonds marins, des insectes  ou autres espèces bien moins populaires? Lire la suite