La chine cache une marée noire au reste du monde

Une fuite de pétrole d’une plateforme au nord du pays entraine, depuis presque 1 mois,  la pollution du golfe de Bohai.

Les médias chinois dénoncent le manque de transparence de l’opérateur China National Offshore Oil Corporation (CNOOC) qui, lui, affirme que la situation est sous contrôle.

La rumeur d’une marée noire avait circulé sur un réseau social Weibo, le Twitter chinois, dès le 21 Juin. La CNOOC a attendu le 1er Juillet pour faire part de l’incident, selon la CNR la Radio nationale chinois.  Mardi un rapport d’enquête sera émis par le Bureau des affaires maritimes.

Lire la suite