11 Mai : Journée mondiale des espèces menacées

Après la 1ere journée mondiale de la vie sauvage, voici encore une journée peu connue, celles des espèces menacées.
Devant toutes ces journées de célébrations, il y a de quoi s’y perde on l’avoue.
Ceci dit cela montre le nombre d’enjeux environnementaux à l’heure actuelle et la nécessité de la  protection de la faune et de la flore et la préservation de cette biodiversité.

Celle-ci passe, bien entendu, par de la sensibilisation du plus grand nombre.

Les espèces menacées. A ces mots, vous pensez à ces mammifères types peluches tels que les tigres, ours et autres phoques, mais n’oubliez pas toutes les espèces que l’on connait moins mais qui ont une importance vitale au sein de nos écosystèmes. Sans compter la FLORE ! (lire à ce propos cet édito Sois beau ou éteins toi).

Le but de cette journée est donc d’encourager la population à s’informer et à prendre conscience des menaces pesant sur les espèces, de promouvoir des exemples couronnés de succès de rétablissement des espèces , ainsi que les initiatives de préservation des espèces partout dans le monde. Lire la suite

Biodiversité : la liste rouge 2011 de l’UICN recense 25 000 espèces menacées !

La liste de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN)  s’allonge !

Sur 61 900 espèces étudiées, plus de 25 000 espèces animales et végétales  sont aujourd’hui menacées  avec pour symbole l’extinction de plusieurs sous espèces de rhinocéros, dont celui de Java  dont nous vous parlions il y a quelques semaines.

Véritable « baromètre de vie », cette liste nous rappelle que malgré les actions des programmes de conservation, 25% des mammifères sont menacés d’extinction et le thon rouge voit sa situation s’aggraver.

Vidéo en fin d’article !

Lire la suite

Le loup gris des Rocheuses retiré de la liste des espèces menacées

Il s’agit d’une première, après plusieurs années de débats, le Congrès est intervenu pour retirer un animal de la liste des espèces menacées d’extinction : le loup gris des Rocheuses septentrionales Canis lupus irremotus  classé espèce en danger depuis le 9 Mars 1978.

Le sénateur démocrate Jon Tester du Montana (nord-ouest) et le représentant Mike Simpson, un républicain de l’Idaho (nord-ouest), sont les initiateurs de cette mesure. Une mesure attachée à l’accord budgétaire  permettant au gouvernement de passer outre un blocage judiciaire (demandé par les organisations de défense des animaux en 2009) et de retirer les loups gris de la protection fédérale dont ils bénéficient.

« Nous ne pouvons rien faire car l’avenant contient une clause qui empêche les citoyens de contester la décision du gouvernement en justice », a expliqué Kieran Suckling, directrice du Center for Biological Diversity.

Lire la suite