Chine : la protection du panda favorise le retour du singe de soie d’or

Disparus de la région du Sichuan depuis 20 ans, 200 individus de rhinopithèques ont été aperçus dans la réserve Jiuzhaigou initialement créée pour les pandas. Les primates auraient ainsi bénéficié des mesures de protection mises en place pour sauver le panda géant de l’extinction.

Créée en 1978 cette réserve s’étend sur 60 km et  couvre  neuf villages tibétains. Depuis 1992 elle fait partie de la liste du patrimoine mondial. Elle abrite quelques espèces animales rares dont une vingtaine de pandas géants qui vivent en isolement et donc s vraisemblablement des rhinopithèques, une espèce de singe seulement présente en Asie du sud-est.

Lire la suite