Espèces invasives: les Geckos verts de la Réunion luttent pour leur survie

Les espèces invasives, sont des espèces exogènes (ou exotiques, comprenez venues d’ailleurs), souvent introduites par l’Homme,  qui viennent perturber l’équilibre d’un écosystème en proliférant de manière plus rapide et importante que des espèces déjà présentes. Ces envahisseurs sont donc nuisibles à la biodiversité locale .

Sur l’île de la Réunion, il existe un parfait exemple d’espèces invasives versus espèces endémiques: le cas des geckos verts.

Entre 4 espèces, la compétition fait rage.

A ma droite, les espèces endémiques nommées Gecko Vert de Manapany et Gecko vert des Hauts.

A ma gauche, les espèces exogènes Gecko Vert de Madagascar et Gecko vert  poussière d’or cherchant à expulser du ring les espèces indigènes précédemment citées.

Le combat pour la nourriture et l’habitat est incessant et peu à peu les autochtones sont délogées par les envahisseurs ayant trouvé ici les conditions climatiques idéales pour leur développement. Lire la suite

Publicités