Pesticides : comment s’en protéger?

1. Laver ou peler les fruits et légumes?

 

Pour se débarrasser des pesticides contenus dans les fruits et légumes conventionnels, il est recommandé de laver ou peler les végétaux. Cependant, des études montrent que ces précautions ne sont pas suffisantes.

Laver un fruit ou un légume qui contiendrait des pesticides en surface est intéressant s’ils sont contaminés par des pesticides capables d’être dissous dans l’eau. On sait que la température de l’eau (chaude de préférence) ainsi que le frottement ont une influence positive sur le niveau de résidu présent sur les végétaux. Cependant, ce lavage ne permet pas d’ôter les pesticides lipophiles, c’est-à-dire, insolubles dans l’eau.

En ce qui concerne le pelage, ce dernier peut enlever certains types de résidus, bien qu’une étude ait montré que le pelage de concombres traités avec un insecticide ne permettait pas d’éliminer la présence de ce pesticide dans le légume. De plus, lorsque l’on pèle un fruit ou un légume, on se voit privé des vitamines contenues dans la peau. Cela ne semble pas par ailleurs convenir dans tous les cas, puisque certains fruits et légumes comme les fraises, framboises, salades ne se pèlent pas!

 

2. L’agriculture biologique, une valeur sûre

Lire la suite

Publicités

Pesticides : quels effets sur la santé humaine?

 

 

Les pesticides ne sont pas des produits anodins ; même les industriels le disent pour justifier les risques encourus et inciter les agriculteurs à adopter de bonnes pratiques d’utilisation (port de combinaisons, gants, masques, dosages à respecter). De nos jours, de nombreuses enquêtes établissent des liens entre exposition aux pesticides et certaines maladies.

1. Chez les professionnels de l’agriculture

L’étude achevée en juin 2013 par l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale français) se révèle être l’enquête la plus complète réalisée à ce jour sur l’impact des pesticides sur l’être humain. Elle se présente comme un bilan de la littérature scientifique internationale publiée au cours des 30 dernières années et fournit des informations sur les risques sanitaires engendrés par l’exposition aux pesticides chez les professionnels, plus particulièrement. Lire la suite

Pesticides : quels usages et quels impacts sur l’environnement ?

Les pesticides désignent les substances chimiques utilisées pour protéger les végétaux contre des organismes nuisibles.

En simplifiant, nous pouvons les classer en trois familles principales :

  • les fongicides destinés à éliminer les champignons
  • les insecticides permettant de lutter contre les insectes
  • les herbicides chassant les mauvaises herbes

Concernant leurs usages, ils sont principalement utilisés par les professionnels de l’agriculture pour traiter leurs cultures. Mais ils peuvent également être utilisé dans le cadre d’un usage domestique en campagne ou plus urbain afin de désherber jardins, parcs, trottoirs, voies ferrées et dans le traitement de potagers privés.

Cependant, les pesticides n’apparaissent pas pour autant comme des produits inoffensifs. Ils semblent porter préjudice à des espèces végétales et animales qui ne sont pas directement visées.

Cette action non ciblée fait partie des inconvénients de l’usage des pesticides pour l’environnement dont en voici une liste non exhaustive: Lire la suite