WWF: Non à l’or illégal

orpaillage-guyane
En Guyane, la quantité d’or extrait illégalement chaque année équivaut à  plus de 5 fois la production légale.
Dans le monde, plus de 95% de l’or extrait chaque année n’est pas traçable, c’est-à-dire que le consommateur n’a aucune information sur la façon dont l’or est extrait et transformé. Ce qui permet à l’or illégal, dans de très nombreux pays, d’intégrer la filière légale : il est alors blanchi.

Signez ici ! 

Plus de la moitié de l’or extrait dans le monde est utilisé par la filière bijouterie.  Les consommateurs ont donc un rôle important à jouer dans la lutte contre l’or illégal,  en se renseignant sur l’origine de l’or des bijoux qu’ils achètent.

En moyenne, il faut déplacer 20 tonnes de minerai  pour extraire l’or contenu dans une bague.
Lisez la suite pour plus d’informations et dites non l’orpaillage illégal en allant sur le site dédié Non à l’or illégal 
Apprenez-en plus sur a WWF dans notre article WWF a 50 ans ! et découvrez une partie des action que cette fondation mène dans notre section dédiée 
Publicités

Pandathlon 2012: une promotion au coeur de la Défense

La 3ème édition de cet évènement organisé par la WWF aura lieu les 26 et 27 Mai prochain, mais un petit avant goût de l’ascension du Mont Ventoux a été donné aujourd’hui,  à midi heure locale,  sur le parvis de la Défense où, amis des pandas, ont gravi les marches de l’Arche.

A coup de défis et de jeux, les pandas, symboles de l’ONG, ont fait part de l’intérêt de la préservation de la réserve du Mont Ventoux.
Le Pandathlon est  une opération ludo-sportive originale dont l’objectif est de mobiliser des fonds pour des programmes de sauvegarde des massifs forestiers.

Pour devenir un pandathlète il faut: Lire la suite

WWF France: une vidéo en faveur de la pêche durable

2048: Une mer déserte

Comment avons-nous réussi à vider la mer de tous ses poissons?

C’est ainsi que débute ce court documentaire lancé par la WWF France il y a une semaine. Cette vidéo présente dans un premier temps un bilan et les causes sous jacente de la mise en danger de plusieurs populations de poissons: il ne resterait que 10% de stock de grands poissons par rapport aux années 1950.

On peut souvent reprocher aux organismes écologistes de ne faire qu’opposition et dénoncer sans cesse des pratiques sans proposer des solutions pour les remplacer. Dénoncer c’est bien mais prososer c’est mieux! Et c’est ce que fait avec cette vidéo la WWF en évoquant à la fin de la vidéo des solutions pour un pêche plus durable. 

Voir la vidéo en fin d’article!

Lire la suite